Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 08:10

C'est une très belle randonnée-découverte qui va se dérouler autour de la ruine de Lutzelhardt. Le printemps n'étant pas encore passé par là, les jeunes poussent sont en attente d'un peu plus de chaleur pour se déployer. La ruine du Lutzelhardt étant inaccessible à cause de la nidification du faucon, nous nous intéresserons donc uniquement aux fabuleux rochers de ce secteur. Et il y a de quoi faire !

Notre premier sentier grimpe vers le territoire allemand où nous tombons nez à nez avec un colosse de 20m de hauteur. Juste à côté, une tour de grès de même taille est posée sur la frontière. Son nom est d'ailleurs "Grenzturm". Un peu plus haut, le Bayerischer Windstein forme un abri sous roche. Des postes militaires furent implantés sporadiquement en 1939-40. Une échelle permet de monter sur la plateforme et un superbe panorama s'étend devant nous.

L'un des rochers les plus attrayant de ce secteur est un monolithe de grès rose à la taille de guêpe. Il fait partie d'un groupement de rochers dont l'un est tellement imposant qu'on dirait une armoire ! Cette crête est couverte de rochers ruiniformes, et aux pieds de quelques'uns, on retrouve des traces d'occupation humaine très anciennes sous forme de polissoirs.

Après un bon repas, nous reprenons le sentier pour nous rendre sur une autre crête. Tout aussi emblématiques, ces rochers présentent une érosion caractéristique d'Obersteinbach. Ils n'accueillent pourtant que peu de randonneurs. Il suffit de feuilleter le "Gipfelbuch" du rocher en bout de crête (livre du sommet) pour s'en faire une idée; le principal "client" est le garde du triage qui laisse régulièrement un mot lors de sa tournée d'inspection. Cette belle journée ne peut se terminer qu'en admirant un magnifique coucher de soleil du haut du Bayerischer Windstein ... 

Carte IGN : 3814 ET

 

Nous sommes mi-avril, le soleil se lève sur une belle journée printanière

Nous sommes mi-avril, le soleil se lève sur une belle journée printanière

 

 

Le Windsteinerfels est gravé de 2 croix rappelant un accident d'escalade survenu en 1963

Le Windsteinerfels est gravé de 2 croix rappelant un accident d'escalade survenu en 1963

 

 

Griffes du diable ?

Griffes du diable ?

 

 

Le Bayerischer Windstein

Le Bayerischer Windstein

 

 

L'abri sous-roche et son pilier

L'abri sous-roche et son pilier

 

 

Polissoirs cruciformes

Polissoirs cruciformes

 

 

La vue est à couper le souffle, on a du mal à s'en détacher !

La vue est à couper le souffle, on a du mal à s'en détacher !

 

 

Flo & Co ...

 

 

Une tour solitaire

Une tour solitaire

 

 

Flo & Co ...

 

 

Des rochers ruiniformes sur les dorsales des crêtes

Des rochers ruiniformes sur les dorsales des crêtes

 

 

De fines couches de galets se sont déposées et forment comme un collier de perles ...

De fines couches de galets se sont déposées et forment comme un collier de perles ...

 

 

C'est ici que commence le bestiaire minéral

C'est ici que commence le bestiaire minéral

 

 

Flo & Co ...

 

 

Rocher à la taille de guêpe

Rocher à la taille de guêpe

 

 

Osso-bucco en sauce et tarte aux abricots streusel ...

Osso-bucco en sauce et tarte aux abricots streusel ...

 

 

Un chat des rochers  !

Un chat des rochers !

 

 

Encore un polissoir très ancien

Encore un polissoir très ancien

 

 

Rochers sur la crête du "petit Wintersberg"

Rochers sur la crête du "petit Wintersberg"

 

 

Je trouve que la vue est bien plus jolie qu'au grand Wintersberg. Sous l'amas de pierres se trouve le livre du sommet

Je trouve que la vue est bien plus jolie qu'au grand Wintersberg. Sous l'amas de pierres se trouve le livre du sommet

 

 

Lézardage !

Lézardage !

 

 

Et il faut redescendre ...

Et il faut redescendre ...

 

 

La grande arche

La grande arche

 

 

Erosion en forme de frise lombarde

Erosion en forme de frise lombarde

 

 

Le Löchelfels baigné dans la lumière du soir

Le Löchelfels baigné dans la lumière du soir

 

 

La forêt domaniale de Steinbach vue du Bayerischer Windstein

La forêt domaniale de Steinbach vue du Bayerischer Windstein

 

 

Flo & Co ...

 

 

Ruines du Lutzelhardt dans le coucher du soleil

Ruines du Lutzelhardt dans le coucher du soleil

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 11:45

Au XIXème siècle la filière bois est florissante et le massif vosgien contribue largement à son essor. Traditionnellement le bois est descendu par schlittage vers les vallées mais ces méthodes ancestrales ne sont bientôt plus adaptées aux demandes sans cesse grandissantes en bois. Il faut être très fort et surtout téméraire pour conduire une Schlitte. Les accidents sont nombreux et les patrons peu regardants sur la sécurité, car seul pour eux compte le chiffre d'affaire. Mais il faut descendre toujours plus de bois et les volontaires pour cette sale besogne commencent à manquer.

Dans la forêt de Barr, il est décidé de construire un chemin de fer forestier. Le projet retenu est celui de l'Oberförster Rebmann qui avance un devis de 63 000 Marks mais qui va coûter près de 100 000 Marks au final ! En 1887 débute un chantier qui relie le Pfostenhiesel au Holzplatz. L'année d'après, des rails sont posés jusqu'au Welschbruch et une prolongation permet de se connecter au Schienenweg de la Rothlach déjà existant. En 1889 c'est l'inauguration en grande pompe. Le Barrer Kantonsblatt met en titre : EIN FEST WIE NOCH NIE ! C'est dire ce que l'on attend de ce chemin de fer forestier, long de 6300 mètres pour 445 mètres de dénivelé !

Un seul homme suffit  pour conduire le convoi constitué de 6 à 16 wagons. Cet homme qu'on appelle Bremser (freineur) est en charge de négocier les virages avec son précieux chargement. La pente moyenne est de 7%. Chaque wagon, eux mêmes en bois, porte une charge de 4 stères de bois, puis des boggies sont modifiés pour pouvoir descendre des grumes de 30m de long. Le terminus est au Holzplatz, une aire de déchargement et de stockage. Un attelage de boeufs prenait le relais jusqu'à la gare de Barr. Les wagons vides sont remontés à l'aide de chevaux de traits. 

Moins de 20 ans après sa construction, la Waldeisenbahn est déjà obsolète car la construction de routes forestières permettant d'accéder aux endroits les plus reculés sont préférées à la voie ferrée. Un rapide calcul permet de dire que les grosses sommes investies n'ont jamais pu être rentabilisées bien que des projets similaires ont vu le jour à St Quirin, Abreschviller, Rothau et Massevaux. Pour que tout ne soit pas perdu, on envisage le transport de touristes et de prolonger les voies jusqu'au Mont Ste Odile mais ... plus personne ne veut investir le moindre Pfennig dans ce gouffre financier. Aujourd'hui, seul le tracé entre les arbres est encore visible, les rails ont été démontés et revendus aux ferrailleurs ... 

Carte IGN : 3716 ET

Itinéraire : MF de Welschbruch - Wolfsfelsen - sentier du chemin de fer de Barr (disque vert) - Kienberg - la Bloss - château du Birkenfels -  Breitmatt - et retour par GR5. Env 18 km

 

Les blocs de granit rose du Wolfsfelsen

Les blocs de granit rose du Wolfsfelsen

 

 

Au début du 19ème siècle, le garde-forestier Marschal a abattu une meute entière de loups depuis ce rocher ...

Au début du 19ème siècle, le garde-forestier Marschal a abattu une meute entière de loups depuis ce rocher ...

 

 

Le chemin de fer forestier de Barr

 

 

Petite grotte au Wolfsfelsen

Petite grotte au Wolfsfelsen

 

 

Vue d'ensemble des Wolfsfelsen

Vue d'ensemble des Wolfsfelsen

 

 

La Kirneck

La Kirneck

 

 

Le Pfostenhiesel est un refuge pour les bûcherons

Le Pfostenhiesel est un refuge pour les bûcherons

 

 

Un jour, un certain Atticus Laquiante voit des bûcherons se coucher à plat ventre dans le ruisseau pour se désaltérer, il eut l'idée de canaliser la petite source jaillissant à proximité. Sa veuve fera ériger cette fontaine en sa mémoire

Un jour, un certain Atticus Laquiante voit des bûcherons se coucher à plat ventre dans le ruisseau pour se désaltérer, il eut l'idée de canaliser la petite source jaillissant à proximité. Sa veuve fera ériger cette fontaine en sa mémoire

 

 

Le tracé du chemin de fer de Barr

Le tracé du chemin de fer de Barr

 

 

Le chemin de fer forestier de Barr

 

 

La source Cossuta

La source Cossuta

 

 

L'ancienne Waldeisenbahn

L'ancienne Waldeisenbahn

 

 

Le sommet du Kienberg

Le sommet du Kienberg

 

 

Le fauteuil du Kienberg était utilisé comme siège d'accouchement par les Celtes

Le fauteuil du Kienberg était utilisé comme siège d'accouchement par les Celtes

 

 

Un menhir renversé

Un menhir renversé

 

 

Un rocher creusé de bassins

Un rocher creusé de bassins

 

 

Et là, une pierre levée

Et là, une pierre levée

 

 

Le kiosque Jadelot

Le kiosque Jadelot

 

 

Une belle vue sur le Haut Andlau depuis le kiosque

Une belle vue sur le Haut Andlau depuis le kiosque

 

 

Mon coin repas sur la banc du kiosque. J'en profite pour saluer les randonneurs qui m'ont reconnus grâce à cette photo !

Mon coin repas sur la banc du kiosque. J'en profite pour saluer les randonneurs qui m'ont reconnus grâce à cette photo !

 

 

L'énigmatique grotte des Druides

L'énigmatique grotte des Druides

 

 

La ruine du Birkenfels paraît bien sinistre avec ce filtre !

La ruine du Birkenfels paraît bien sinistre avec ce filtre !

 

 

Birkenfels

Birkenfels

 

 

Le chemin de fer forestier de Barr

 

 

                                   Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 14:47

Les légendes lointaines nous parlent souvent du temps des fées, des temps reculés, bien avant la naissance du Christ. Dans ces mondes pas toujours merveilleux, elles édifiaient d'immenses ponts qui enjambaient les vallées et dont seuls subsistent de gros blocs éparpillés et les récits transmis de bouche à oreille le soir lors des veillées. L'un de ces ponts prenait assise sur le Chalmont, une falaise abrupte qu'on appelle Schalenberg en langue germanique à cause de sa dalle sommitale creusée de nombreuses cupules. L'arche de pierres rejoignait le rocher des Géants au Taennchel, en volant au dessus de la vallée de la Lièpvrette.

Tout près du belvédère, on remarque l'empreinte d'un fer à cheval. Il ne peut s'agir que de celui du cheval de Charlemagne. En effet, il est bel et bien passé par ici, ainsi que ses ennemis qu'il avait à ses trousses ! Sa monture s'appuyant si fort sur le roc pour franchir le ravin que ses fers s'imprimèrent dans le grès ...

Le circuit est très agréable et démarre au col de Fouchy. Une pente douce mène assez rapidement au plateau sommital où nous attendent une multitude de rochers remarquables. Les Celtes ont laissé leurs marques sur certains d'entre eux, peut être pour baliser les lieux ? On ne le saura sans doute jamais car ce peuple n'a laissé pour ainsi dire aucun document écrit. 

En voici l'itinéraire : Col de Fouchy - Col du Petit Haut - Chalmont - grotte des Partisans - rocher du Coucou - Rondes Roches - rocher des Fées - La Salière - col de Fouchy. Env 18 km

Carte IGN : 3717 ET

 

Au 17ème siècle, les bergers payent 25 livres au chapitre de Nancy le droit de pâture. Du côté de la Vancelle, il faudra s'acquitter de 36 livres payables à la communauté de Chatenois

Au 17ème siècle, les bergers payent 25 livres au chapitre de Nancy le droit de pâture. Du côté de la Vancelle, il faudra s'acquitter de 36 livres payables à la communauté de Chatenois

 

 

La borne la plus ancienne date de 1764 mais c'est dès le 15ème siècle que les paysans obtiennent le droit de glandée. Pour 3 florins l'année, leurs porcs engraissent sous les chênes et les hêtres du Chalmont

La borne la plus ancienne date de 1764 mais c'est dès le 15ème siècle que les paysans obtiennent le droit de glandée. Pour 3 florins l'année, leurs porcs engraissent sous les chênes et les hêtres du Chalmont

 

 

Le Chalmont

 

 

Une borne marquée de la croix de Lorraine. Sur l'autre face on trouve les armoiries du Grand Chapitre de la cathédrale de Strasbourg

Une borne marquée de la croix de Lorraine. Sur l'autre face on trouve les armoiries du Grand Chapitre de la cathédrale de Strasbourg

 

 

Un refuge de bûcherons ouvert à tous

Un refuge de bûcherons ouvert à tous

 

 

Des marques celtes

Des marques celtes

 

 

Un autre "balisage" gaulois au bas du rocher

Un autre "balisage" gaulois au bas du rocher

 

 

Le rocher du Chalmont a déjà été aménagé d'une volée de marches en 1882 par le Club Vosgien

Le rocher du Chalmont a déjà été aménagé d'une volée de marches en 1882 par le Club Vosgien

 

 

L'empreinte du fer de la monture de Charlemagne à jamais inscrite dans le grès

L'empreinte du fer de la monture de Charlemagne à jamais inscrite dans le grès

 

 

La falaise de grès qui forme la pointe terminale du Chalmont est haute d'une trentaine de mètres

La falaise de grès qui forme la pointe terminale du Chalmont est haute d'une trentaine de mètres

 

 

La petite passerelle du Chalmont

La petite passerelle du Chalmont

 

 

Un saurien figé ...

Un saurien figé ...

 

 

Rocher de la petite grotte

Rocher de la petite grotte

 

 

Cet endroit culmine à 818m d'altitude et est repéré par une étoile sur la carte. Le Chauffour offre un beau point de vue sur la vallée

Cet endroit culmine à 818m d'altitude et est repéré par une étoile sur la carte. Le Chauffour offre un beau point de vue sur la vallée

 

 

Poires/bananes/chocolat/Cognac et amandes douces ...

Poires/bananes/chocolat/Cognac et amandes douces ...

 

 

La grotte des Partisans

La grotte des Partisans

 

 

Le Chalmont

 

 

Le Chalmont

 

 

Un rocher bancal près de la grotte des Partisans

Un rocher bancal près de la grotte des Partisans

 

 

Le rocher du Coucou au plateau de l'Altenberg. Cet ensemble de roches à bassins à certainement servi de lieu de culte et de soins à la préhistoire

Le rocher du Coucou au plateau de l'Altenberg. Cet ensemble de roches à bassins à certainement servi de lieu de culte et de soins à la préhistoire

 

 

Une vue sur la ruine médiévale du Frankenbourg

Une vue sur la ruine médiévale du Frankenbourg

 

 

La base de la roche des Fées est creusée d'un tunnel naturel qui passe dans la montagne

La base de la roche des Fées est creusée d'un tunnel naturel qui passe dans la montagne

 

 

A la lueur d'une bougie ...

A la lueur d'une bougie ...

 

 

Le rocher de la Salière doit évidemment son nom à sa forme typique

Le rocher de la Salière doit évidemment son nom à sa forme typique

 

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 11:29

Le vent d'avril assèche les chemins et fait s'évaporer les flaques. Quelques semaines plus tôt, ces mêmes chemins étaient boueux et impraticables. La nature se réveille d'un coup, comme par enchantement. Les arbres encore dénués de toute feuille se couvrent soudain de jolies fleurs odorantes qui attirent les insectes butineurs. C'est la frénésie du printemps !

Les températures grimpent agréablement et invitent à se balader. C'est l'occasion de faire un tour sur "ma" colline, le Goeftberg. Cette colline calcaire est divisée en plusieurs secteurs, du moins sur la carte car sur le terrain les limites de bans sont invisibles. Une partie s'appelle le Marlenberg et une autre Sonnenberg. Ce dernier nom est en titre car c'est chez le fermier du Sonnenberg que l'on va s'arrêter pour déjeuner (très copieux, comme d'hab ...). C'est toujours la première montée qui est la plus difficile quand on sort de table, mais c'est sans l'ombre d'un regret de s'être arrêté chez ce monsieur !

Carte IGN : 3715 ET

Itinéraire : Circuit des 3 chapelles, anneau rouge - environ 18 km - à peine 200m de dénivelé  

 

Ciel du matin au Goeftberg

Ciel du matin au Goeftberg

 

 

Champs céréaliers

Champs céréaliers

 

 

Au loin, les petits villages de l'Ackerland

Au loin, les petits villages de l'Ackerland

 

 

Dans le bâtiment de la Laube (16ème siècle) à Wintzenheim, il y avait une prison. Valait mieux pas devoir y séjourner ...

Dans le bâtiment de la Laube (16ème siècle) à Wintzenheim, il y avait une prison. Valait mieux pas devoir y séjourner ...

 

 

Le clocher de l'église de Wintzenheim date du 12ème siècle, l'autre partie à été remaniée au 18ème siècle

Le clocher de l'église de Wintzenheim date du 12ème siècle, l'autre partie à été remaniée au 18ème siècle

 

 

L'agneau est un symbole chrétien

L'agneau est un symbole chrétien

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

Un chemin agricole entre Wintzenheim et Kuttolsheim

Un chemin agricole entre Wintzenheim et Kuttolsheim

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

La chapelle Sainte Barbe se mire dans les eaux sulfureuses du lac de Kuttolsheim. Les propriétés curatives de l'eau étaient utilisées pour soigner les maladies de peau. La petite retenue était également utilisée comme lavoir pour les chevaux

La chapelle Sainte Barbe se mire dans les eaux sulfureuses du lac de Kuttolsheim. Les propriétés curatives de l'eau étaient utilisées pour soigner les maladies de peau. La petite retenue était également utilisée comme lavoir pour les chevaux

 

 

Maître corbeau dans un jardin ...

Maître corbeau dans un jardin ...

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

Au menu : du cabri bien évidemment !

Au menu : du cabri bien évidemment !

 

 

Maison vigneronne à Nordheim

Maison vigneronne à Nordheim

 

 

Sur ce circuit on rencontre une grande variété de paysages : des vergers, des champs et aussi des vignes

Sur ce circuit on rencontre une grande variété de paysages : des vergers, des champs et aussi des vignes

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

La chapelle de la Vierge Douloureuse du Marlenberg, au milieu du vignoble

La chapelle de la Vierge Douloureuse du Marlenberg, au milieu du vignoble

 

 

Cet arbre remarquable est le tilleul du Stéphansberg. Il a plus de 500 ans

Cet arbre remarquable est le tilleul du Stéphansberg. Il a plus de 500 ans

 

 

Fin de floraison pour ces anémones pulsatiles

Fin de floraison pour ces anémones pulsatiles

 

 

La troisième et dernière chapelle de cette belle boucle

La troisième et dernière chapelle de cette belle boucle

 

 

C'est la chapelle du Goeftberg placée sous le vocable de St Wendelin, protecteur des animaux

C'est la chapelle du Goeftberg placée sous le vocable de St Wendelin, protecteur des animaux

 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 06:48

Il y a certains endroits dans les Vosges qui évoquent la croyance des mythologies grecques ou nordiques. Des rochers qui ressemblent à des couloirs du temps qui permettent de passer d'un monde à l'autre, des portes minérales pour s'introduire aux enfers ou au Walhalla, paradis des guerriers d'Odin. Juste sous la ruine médiévale du château de Turquestein, avec ses vieilles pierres et ses nombreuses arches qui lui donnent un aspect romantique, on trouve les magnifiques rochers des Portes de Thor. On pourrait assimiler ces rochers à un corridor de transition entre l'enfer et le paradis terrestre comme un purgatoire qui permettrait aux pécheurs d'expier ses fautes, les 7 péchés capitaux qui sont l'orgueil, l'envie, la colère, la paresse, l'avarice, la gourmandise et la luxure, un peu comme dans la Divine Comédie ...

Il arrive parfois que dans certaines mythologies, les enfers soient représentés non pas comme un gouffre sans fond d'où jaillissent des flammes, mais comme une montagne que le pécheur doit gravir par un sentier éternel pour se faire pardonner une à une, les erreurs de sa vie terrestre et faire pénitence. Le Grand Rougimont et les sentiers très raides qui mènent à son sommet pourraient être vus ainsi. Mais fort heureusement pour nous, communs des randonneurs, ces sentiers biens que raides ne sont pas éternels et le sommet du rocher offre une vue paradisiaque à 360 degrés pour notre plus grand bonheur ...

Carte IGN : 3616 OT

 

Sous les jupes du château de Turquestein

Sous les jupes du château de Turquestein

 

 

L'une de ses arches de décharge

L'une de ses arches de décharge

 

 

Les rochers de la Porte de Thor

Les rochers de la Porte de Thor

 

 

Porte de Thor

Porte de Thor

 

 

La colère de Dante

 

 

La colère de Dante

 

 

La roche des Fées

La roche des Fées

 

 

La colère de Dante

 

 

Sur le grand chemin d'Allemagne

Sur le grand chemin d'Allemagne

 

 

La colère de Dante

 

 

La porte du grand Rougimont

La porte du grand Rougimont

 

 

Il est l'heure d'étendre le linge ...

Il est l'heure d'étendre le linge ...

 

 

Et de se recharger d'énergies !

Et de se recharger d'énergies !

 

 

Au grand Rougimont

Au grand Rougimont

 

 

Le chemin sablonneux qui mène au site des Trois Pierres

Le chemin sablonneux qui mène au site des Trois Pierres

 

 

Le rocher champignon des Trois Pierres

Le rocher champignon des Trois Pierres

 

 

Mousse duveteuse

Mousse duveteuse

 

 

La MF du Gros Chêne

La MF du Gros Chêne

 

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 09:04

D'abord reportée pour cause de mauvais temps, puis annulée et puis quand même reportée, cette sortie du nouvel an a finalement eu lieu fin février. Il faisait un soleil radieux mais très froid. Une petite troupe venue des quatre coins des Vosges s'est retrouvée près de l'étang du Waldeck pour une journée en visite guidée sous les rochers emblématiques de la région. René et Raymond partagent leurs connaissances (et ils sont intarissables !), l'un sur la botanique et l'autre sur la géologie et l'histoire du Bitcherland.

On n'était pas allé bien loin quand René a sorti sa bouteille de Waldmeister. D'après lui, l'aspérule odorante a été largement utilisée par les Celtes jusqu'à nos jours et ce n'est pas sans fondements que cette plante est appelée  la Reine des forêts. A plus ou moins forte concentration, elle était utilisée à plusieurs fins. Les anciens avaient encore les connaissances mais aujourd'hui nous n'en faisons plus qu'un usage très limité. Enfin quand je dis limité, la bouteille y est quand même passée !

Juste le temps de changer de colline et nous grimpons déjà vers le rocher aménagé pour le déjeuner. Un coin pique-nique tout confort avec tables et bancs à l'abri du vent. Les tables se remplissent vite de bric et de broc que chacun aura ramené dans son sac à dos et les tanins rouges ne manquent évidemment pas. Nous aurons même droit à un excellent civet de marcassin mariné ... 

Carte IGN : 3713 ET

 

Sur le chemin balisé + bleu du Rehkoepfel

Sur le chemin balisé + bleu du Rehkoepfel

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

René sort le "Waldi" .. Magnificosssss !

René sort le "Waldi" .. Magnificosssss !

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

Raymond nous montre un bénitier naturel

Raymond nous montre un bénitier naturel

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

Il y a des rochers qui appellent !

Il y a des rochers qui appellent !

 

 

Glaçons annelés

Glaçons annelés

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

La montée pour rejoindre notre coin repas

La montée pour rejoindre notre coin repas

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

La table déborde !

La table déborde !

 

 

Nos cuistots du jour ...

Nos cuistots du jour ...

 

 

Un polissoir en forme de strie

Un polissoir en forme de strie

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

L'étang du Waldeck encore bien gelé

L'étang du Waldeck encore bien gelé

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

Le dernier site de notre circuit

Le dernier site de notre circuit

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

Sommet du Sand avec vue sur la tour du Waldeck

Sommet du Sand avec vue sur la tour du Waldeck

 

 

La randonnée du nouvel an (... mais reportée)

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 09:14

Il pleuvait. Quasiment du matin au soir. Nous partons du Hohbuehl, une hauteur située au Sud de Gemmbri (Grendelbruch). Nous avons à peine parcouru 2 kilomètres et déjà un panneau "chasse en cours" barre le sentier. Le Petit Rosskopf est entièrement bouclé ! Nous le contournons sans toutefois entendre un seul tir de la matinée. La pluie aurait-elle eu raison des chasseurs ? Ou les carabines se sont-elles enraillées à cause de l'humidité ..? Jour de chance pour les sangliers !

Peu importe, il suffit de contourner le Rosskopf et nous arrivons au col de Franzluhr où la pluie s'est un peu calmée. Un peu plus haut, les dernières plaques de neige vivent leurs dernières heures. On est à 800 mètres d'altitude. Plus qu'à franchir le Kohlplatz et le Mullerplatz et encore quelques kilomètres de marche pour atteindre le refuge appelé "Baraque des Boeufs". Une cuisinière à bois permet de faire sècher nos vêtements et chauffer notre repas. Il y a suffisamment de bois pour attendre la fin de la pluie qui a redoublée d'intensité ... 

Carte IGN : 3716 ET

 

Un étrange cercle de pierres au Signal de Grendelbruch

Un étrange cercle de pierres au Signal de Grendelbruch

 

 

Forêt du Hohbuehl

Forêt du Hohbuehl

 

 

Dernières neiges à Grendelbruch

 

 

Sur un chemin du Petit Rosskopf

Sur un chemin du Petit Rosskopf

 

 

Au col de Franzluhr

Au col de Franzluhr

 

 

Sur le chemin du Kohlplatz

Sur le chemin du Kohlplatz

 

 

Dernières neiges à Grendelbruch

 

 

Ambiance vaporeuse ...

Ambiance vaporeuse ...

 

 

La baraque des Boeufs

La baraque des Boeufs

 

 

Dernières neiges à Grendelbruch

 

 

Le vieille cuisinière à bois est encore vaillante !

Le vieille cuisinière à bois est encore vaillante !

 

 

Dernières neiges à Grendelbruch

 

 

Les fameuses ....

Les fameuses ....

 

 

Reflets

Reflets

 

 

Dernières neiges à Grendelbruch

 

 

La pluie fait gonfler les torrents

La pluie fait gonfler les torrents

 

 

Le Donon dans la bruine

Le Donon dans la bruine

 

 

Dernières neiges à Grendelbruch

 

 

Coucher de soleil au Hohbuehl

Coucher de soleil au Hohbuehl

 

 

Le cercle de pierre dans la nuit tombée

Le cercle de pierre dans la nuit tombée

 

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2018 4 05 /04 /avril /2018 15:19

C'est une belle randonnée d'environ 18 km au départ de l'Elsassblick, qui va me conduire jusqu'à la Porte de Pierre. C'est au petit jour que l'activité des oiseaux est la plus importante. Il y a de l'agitation dans les cimes des grands sapins, ça piaille de partout ! Arrivé à l'Altmatt, la forêt est soudain animée par d'autres sons. Une horde de vététistes est lancée sur le chemin et ils sont très bruyants, de vrais pipelettes .... Heureusement ils s'éloignent rapidement et la montagne retrouve son calme.

Il fait encore frais à l'ombre mais au soleil c'est déjà bien agréable. Les premiers sites remarquables sur mon parcours sont le rocher de Mutzig et la porte de pierre. Le Mutzigfels est un endroit que j'affectionne beaucoup. C'est un rocher très aérien et la vue est bien dégagée tous azimuts. Je reviens sur mes pas jusqu'au col du Narion et là j'emprunte le sentier balisé GR53 que l'on appelle aussi les balcons du Noll. Il offre une jolie vue sur la vallée de la Bruche.

Un peu partout autour du Noll, des fumées trahissent la présence de cervidés. Je ne verrai guère d'animaux mais je tombe sur une mue intact; les sangliers ne l'ont pas encore grignoté ! J'ai failli marcher dessus et ne pas la voir. Inutile de chercher la seconde, si ça se trouve elle est à des lieux d'ici. Je pose mon sac près de la maison forestière du Grossmann pour la pause déjeuner. Il est grand temps d'alléger ce sac qui commence à peser ...

Carte IGN : 3716 ET

 

Départ à la fraîche sur les sentiers de Haslach

Départ à la fraîche sur les sentiers de Haslach

 

 

Devant moi le Grossmann

Devant moi le Grossmann

 

 

Après vous les gars ...

Après vous les gars ...

 

 

La baraque des Juifs au col du Narion

La baraque des Juifs au col du Narion

 

 

Vue sur la Grande Côte depuis le rocher de Mutzig

Vue sur la Grande Côte depuis le rocher de Mutzig

 

 

La dalle sommitale du Rocher du Mutzig

La dalle sommitale du Rocher du Mutzig

 

 

Le rocher de Mutzig et la Porte de pierre en partant de l'Elsassblick

 

 

Porte de pierre et soleil printanier

Porte de pierre et soleil printanier

 

 

Le rocher de Mutzig et la Porte de pierre en partant de l'Elsassblick

 

 

Oh ben c'est quoi ce truc ?

Oh ben c'est quoi ce truc ?

 

 

Hop, une mue !

Hop, une mue !

 

 

Grossmannstein

Grossmannstein

 

 

La borne du Frère Léonard

La borne du Frère Léonard

 

 

Et une autre borne gravée

Et une autre borne gravée

 

 

Il paraît que certains lecteurs ne regardent que la photo du repas ...!

Il paraît que certains lecteurs ne regardent que la photo du repas ...!

 

 

A droite, la maison ouvrière du Grossmann qui est maintenant un abri ouvert aux randonneurs

A droite, la maison ouvrière du Grossmann qui est maintenant un abri ouvert aux randonneurs

 

 

Forêt domaniale d'Abreschviller

Forêt domaniale d'Abreschviller

 

 

Le rocher de Mutzig et la Porte de pierre en partant de l'Elsassblick

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 07:45

Comme cela faisait plus d'un an que je n'avais pas été au Donon, nous profitons d'une belle journée ensoleillée pour lui rendre une petite visite. L'hiver tire doucement vers sa fin et les places enneigées exposées n'opposent plus qu'une faible résistance au soleil. On commence par le petit Donon. Une montagne qui porte encore les stigmates des champs de batailles vieux d'un siècle. Sous la blancheur immaculée coulaient des larmes et du sang. Les combats du début de la guerre furent violents et coûteux en vie humaines. Des stèles parsèment les flancs pour que ces jeunes hommes ne tombent pas dans l'oubli.

Juste en face, son grand frère porte une construction qu'on appelle "le temple". La dalle de grès sur laquelle il repose est gravée des noms des jeunes soldats des deux camps. Le sommet avait changé plusieurs fois de main tout au long des conflits. 

C'est du sommet du Kohlberg que l'on voit le mieux les deux Donon. L'endroit est très sauvage et rochers et sapinières offrent de nombreux abris aux hardes de sangliers. Il n'y a pas vraiment de sentier qui y mène mais des lignes de coupe pas trop raides permettent d'y accéder facilement.

La journée se termine par un bon repas dans une cabane tout confort. La table penche un peu ainsi que les murs. La porte et les fenêtres ne sont pas d'équerre non plus et laissent passer les courants d'air mais on y est bien quand même et c'est aussi pour cela qu'on l'aime tant, cette cabane ! Nous avons pris soin de ramener suffisamment de bois pour chauffer une bonne tartiflette et tenir jusqu'au soleil couchant ...

Carte IGN : 3616 OT

 

Sur les sentiers verglacés du Donon

Sur les sentiers verglacés du Donon

 

 

Un rocher gravé au petit Donon

Un rocher gravé au petit Donon

 

 

Dégel au Donon

 

 

Dégel au Donon

 

 

Coucou ! c'est qui ?

Coucou ! c'est qui ?

 

 

Une ligne de coupe vers le Kohlberg

Une ligne de coupe vers le Kohlberg

 

 

Au sommet du Kohlberg

Au sommet du Kohlberg

 

 

Dégel au Donon

 

 

Vue sur le petit Donon

Vue sur le petit Donon

 

 

Un éléphant tout rose !

Un éléphant tout rose !

 

 

La dalle sommitale du Donon

La dalle sommitale du Donon

 

 

Dégel au Donon

 

 

Oh la star ..!

Oh la star ..!

 

 

Il est moins dangereux de descendre par les lignes de coupe que de prendre par le sentier verglacé !

Il est moins dangereux de descendre par les lignes de coupe que de prendre par le sentier verglacé !

 

 

La cabane ...

La cabane ...

 

 

Un visage dans la flamme !

Un visage dans la flamme !

 

 

Ca frétille !

Ca frétille !

 

 

Dégel au Donon

 

 

Dégel au Donon

 

 

                    Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 17:40

La page météo que je consulte habituellement, et qui se trompe parfois, annonçait du beau temps sur les sommets vosgien. Sac à dos, bâtons, gants, tout est prêt pour une belle journée de raquettes ! Dans la montée du col de la Schlucht, le soleil est rapidement masqué par la grisaille. Qu'à cela ne tienne, les raquettes sont chaussées aux Trois Fours et je vais d'abord jusqu'au refuge pour tâter le terrain.

La bise du Nord ne suffit pas à chasser le brouillard, bien au contraire, il s'intensifie ! Le sommet du Hohneck n'est pas loin et je décide de le rallier mais au bout d'un moment, je n'y vois plus rien du tout et c'est à la boussole que je continu mon chemin. Etrange sensation ... A vrai dire, j'aurais dû faire demi-tour pendant qu'il en était encore temps parce que maintenant je n'ai plus aucun repère visuel. Un exemple à ne pas suivre !

Pour l'heure, il s'agit d'éviter la Martinswand et les corniches du Falimont. Un mauvais pas et ce serait la dégringolade. Un peu plus tard, je n'y vois toujours rien mais je sens que je suis dans le dévers du Hohneck. Tant pis, le sommet restera invaincu pour aujourd'hui. J'aperçois un bâtiment au tout dernier moment; c'est l'auberge du Pied du Hohneck. Elle tombe bien car j'ai une petite faim et surtout transi de froid.

Et là ... en moins de temps qu'il n'en faut pour m'enfiler un collet, le bleu du ciel surgit de la brume épaisse. Un autre monde. La tarte aux myrtilles sera pour une autre fois. Le sommet du Hohneck sera finalement quand même vaincu mais le vent a triplé d'intensité. Les rafales venant du Nord font courber l'échine aux randonneurs et le froid est glacial. Une journée d'hiver au Hohneck ...

Carte IGN : 3618 OT

 

 

Sur le chemin vers les Trois Fours

Sur le chemin vers les Trois Fours

 

 

Le Hohneck, d'un extrême à l'autre ...

 

 

"Raquette à neige, aller tout droit" ...

"Raquette à neige, aller tout droit" ...

 

 

Le refuge des Trois Fours

Le refuge des Trois Fours

 

 

Et maintenant, direction le Hohneck !

Et maintenant, direction le Hohneck !

 

 

Même le panneau a sorti sa capuche !

Même le panneau a sorti sa capuche !

 

 

Devant moi, le sommet du Hohneck. Enfin, je crois ...

Devant moi, le sommet du Hohneck. Enfin, je crois ...

 

 

Même ma boussole semble  .. déboussolée

Même ma boussole semble .. déboussolée

 

 

Oups, une corniche !

Oups, une corniche !

 

 

Panneau indicateur

Panneau indicateur

 

 

Ah enfin quelque chose, je commençais à douter

Ah enfin quelque chose, je commençais à douter

 

 

L'auberge "Le pied du Hohneck"

L'auberge "Le pied du Hohneck"

 

 

Comme dirait Mike Horn, il faut sortir de sa zone de confort pour pouvoir l'apprécier ...

Comme dirait Mike Horn, il faut sortir de sa zone de confort pour pouvoir l'apprécier ...

 

 

L'auberge où j'ai mangé, moins d'une heure après mon arrivée

L'auberge où j'ai mangé, moins d'une heure après mon arrivée

 

 

Beau mais froid !

Beau mais froid !

 

 

Le Hohneck, d'un extrême à l'autre ...

 

 

Le Hohneck, d'un extrême à l'autre ...

 

 

Le Hohneck, d'un extrême à l'autre ...

 

 

Le Hohneck est le troisième sommet le plus haut de la chaîne vosgienne (1363m)

Le Hohneck est le troisième sommet le plus haut de la chaîne vosgienne (1363m)

 

 

Le Hohneck, d'un extrême à l'autre ...

 

 

Les corniches du Falimont

Les corniches du Falimont

 

 

Pauvre poteau, on dirait qu'il lui pousse des plumes !

Pauvre poteau, on dirait qu'il lui pousse des plumes !

 

 

Retour aux Trois Fours avec la bise

Retour aux Trois Fours avec la bise

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 14:22

Le site archéologique de la Croix Guillaume s'est paré de son manteau blanc. Il y a deux mille ans, cet endroit était un village gallo-romain, avec ses maisons, ses dépendances, ses étables et aussi son cimetière. Sous la neige on devine les murets en pierres sèches qui servaient de soubassement aux habitations. La structure supérieure était un assemblage de bois, un peu comme le colombage de nos anciennes maisons traditionnelles.

Notre rando passera par quatre chemins, je veux bien sûr parler du carrefour des Quatre Chemins. Sur la carte je repère une barre rocheuse que je ne connais pas. Elle se trouve dans le vallon de Saffrygsthal. Ce sont des rochers offrant des abris pour le gibier. Les animaux peuvent s'y reposer sans être dérangés  car l'endroit n'est pas fréquenté des hommes. Près du chemin il y a une vieille cabane. Il y a quelques années, elle était encore dotée d'une cuisinière à bois qui rendait bien des services en hiver et par temps humide. Il n'en reste plus que les tuyaux d'évacuation de fumées, désormais inutiles ...

Nous remontons aux Quatre Chemins pour nous rendre à la grotte de Belle Roche. Il est 14h passé et une petite fringale se fait ressentir. Le promontoire offre une jolie vue sur les forêts blanchies et nous avons même droit à quelques rayons de soleil pour le restant de l'après-midi.

Cartes IGN : 3715 OT et 3616 OT

 

 

Sur la route forestière de la Croix Guillaume

Sur la route forestière de la Croix Guillaume

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

L'une des carrières du hameau

L'une des carrières du hameau

 

 

De nombreuses statuettes furent retrouvées sur le site

De nombreuses statuettes furent retrouvées sur le site

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

Des rochers sans nom ...

Des rochers sans nom ...

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

La cabane du Saffrygsthal

La cabane du Saffrygsthal

 

 

Belle Roche

 

 

Le panorama depuis le promontoire de Belle Roche

Le panorama depuis le promontoire de Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

Grotte de Belle Roche

Grotte de Belle Roche

 

 

Faut reprendre des forces !

Faut reprendre des forces !

 

 

Pure gourmandise ...

Pure gourmandise ...

 

 

Belle Roche

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 17:36

L'un de mes endroits préférés pour me ressourcer est sans conteste le Grand Rougimont. C'est une barre de grès rose incrusté de galets qu'on appelle communément grès à conglomérat ou encore grès à poudingue. Le rocher est isolé, un peu perdu dans une immense et épaisse forêt privée. Ce rocher dégage une grande énergie positive. Je m'y sens bien. Je m'allonge souvent sur le petit banc en bois, à écouter le silence et à contempler le vol du grand corbeau. Les journées ensoleillées suivies de nuits glaciales ont fait "pousser" des glaçons. Ils se caramélisent au fil des jours, en s'imprégnant de particules de roches. Parfois, ils deviennent couleur Champagne, au point que l'on ait juste envie de les boire ... 

Non loin de là, le petit Rougimont n'est pas en reste. Il semblerait que les stalactites ne se soient pas intéressées à lui cette année, mais ses arcades sont, quant à elles, toujours aussi belles. C'est sur son dos que je vais faire ma pause de midi. 

Carte IGN : 3616 OT

 

 

Sur la basse du Houzard

Sur la basse du Houzard

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Forêt privée de Sausenrupt

Forêt privée de Sausenrupt

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Mon premier objectif sera le site des Trois Pierres

Mon premier objectif sera le site des Trois Pierres

 

 

L'une des trois tours de grès rose

L'une des trois tours de grès rose

 

 

Le carrefour juste avant la montée vers le petit Rougimont

Le carrefour juste avant la montée vers le petit Rougimont

 

 

Petit Rougimont

Petit Rougimont

 

 

Les arcades du petit Rougimont

Les arcades du petit Rougimont

 

 

Pour ce midi ce sera osso bucco ...

Pour ce midi ce sera osso bucco ...

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Le soleil fait ressortir le pavage de la vieille voie romaine

Le soleil fait ressortir le pavage de la vieille voie romaine

 

 

Le grand Rougimont

Le grand Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Au sommet

Au sommet

 

 

La grande cupule

La grande cupule

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Tiens, un abri !

Tiens, un abri !

 

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 15:27

La chandeleur, fête des chandelles, célèbre bien évidement le retour à la lumière. Cette lumière qui fait tant défaut pendant les longs mois d'hiver, arrive cependant en trombe dès le mois de février. Ce mois-là, on gagne près d'une heure et quarante cinq minutes d'ensoleillement !

Mais pourquoi les crêpes à la chandeleur ? Encore une histoire de superstition ! Le paysan faisait des galettes de blé ce jour-là pour assurer une bonne récolte de céréales pour l'année à venir. En plus, il fallait faire sauter la crêpe de la main droite en tenant une pièce de monnaie dans l'autre main. La  première crêpe était ensuite déposée sur l'armoire de la chambre et la pièce placée à l'intérieur, jusqu'à l'année suivante. A la chandeleur suivante, on donnait la pièce au premier pauvre que l'on rencontrait.

Pour en venir à notre sortie du jour, nous sommes allé à la rencontre des gnomes de la forêt Saint Hubert de Sarralbe ... A vrai dire, nous n'en n'avons pas vu l'ombre d'un seul de ces êtres car ils sont très farouches. Mais nous savons maintenant où ils se cachent ! Pour trouver le fameux chêne des gnomes, il faut suivre le sentier des mardelles. C'est un agréable circuit jalonné de panneaux d'informations sur la faune et les arbres. Et on y trouve bien-sûr des mardelles. 

Une mardelle est un trou le plus souvent rempli d'eau qui est dû à l'affaissement d'une poche de sel. Cette forêt en est truffée. Autrefois, on extrayait le sel du sous-sol et, à partir de 1857, des salines s'implantaient sur le gisement souterrain de sel de la ville, si bien que Sarralbe devenait le second centre salinier lorrain. L'exploitation de l'or blanc va assurer la prospérité de la ville pendant plus d'un siècle. Voilà pour la petite histoire et maintenant en route, on a une rando à faire et des crêpes à déguster !

Carte IGN : 3613 ET

 

Un timide soleil d'hiver perce l'horizon

Un timide soleil d'hiver perce l'horizon

 

 

Porte d'Albe à Sarralbe

Porte d'Albe à Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

En route pour un nouveau sentier-découverte !

En route pour un nouveau sentier-découverte !

 

 

La maison forestière St Hubert est un ancien pavillon de chasse du baron Schmidt. Un arboretum jouxte la MF

La maison forestière St Hubert est un ancien pavillon de chasse du baron Schmidt. Un arboretum jouxte la MF

 

 

On y trouve de beaux spécimens de hêtres, de chênes et bien d'autres essences encore

On y trouve de beaux spécimens de hêtres, de chênes et bien d'autres essences encore

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

Voici une mardelle

Voici une mardelle

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La croix François Rodé, mort accidentellement le 16 septembre 1756. Lorsqu'une roue de sa charette se brisa après avoir heurté un arbre, Franz fit une chute en se blessant mortellement à la tête ...

La croix François Rodé, mort accidentellement le 16 septembre 1756. Lorsqu'une roue de sa charette se brisa après avoir heurté un arbre, Franz fit une chute en se blessant mortellement à la tête ...

 

 

Le chêne des gnomes

Le chêne des gnomes

 

 

Ils plantent eux-mêmes les arbres de la forêt, et surtout ceux dans lesquels ils vont habiter, choisissant l'emplacement idéal

Ils plantent eux-mêmes les arbres de la forêt, et surtout ceux dans lesquels ils vont habiter, choisissant l'emplacement idéal

 

 

Les gnomes font souvent des farces grossières aux randonneurs et aux bûcherons. Ils parlent couramment latin et grec et font des fêtes nocturnes jusqu'à l'aube...

Les gnomes font souvent des farces grossières aux randonneurs et aux bûcherons. Ils parlent couramment latin et grec et font des fêtes nocturnes jusqu'à l'aube...

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

L'observatoire de l'arboretum va nous servir de salle à manger

L'observatoire de l'arboretum va nous servir de salle à manger

 

 

Au menu : Roulades exquises et petits légumes ...

Au menu : Roulades exquises et petits légumes ...

 

 

Et pour le dessert ... avec une bonne rasade de rhum de Guadeloupe

Et pour le dessert ... avec une bonne rasade de rhum de Guadeloupe

 

 

Sarralbe by night

Sarralbe by night

 

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 14:55

Aujourd'hui, je pars à la découverte de rochers emblématiques dans le secteur du lac de Pierre Percée. On pourrait qualifier cette sortie "d'immersion" complète, non pas dans les eaux du lac, mais plutôt dans le milieu minéral tant les rochers remarquables sont nombreux. Pour trouver ces rochers, il faudra emprunter des sentiers aux différents balisages car le club vosgien local n'a pas encore eu l'idée d'en faire une circulaire.

Mon itinéraire comportera également des sentiers non balisés ainsi que des lignes de coupes. Une ligne de coupe est signalée par un trait de peinture blanche sur un arbre. Le plus souvent elle part du fond d'une vallée pour rejoindre le sommet d'une hauteur. Une ligne de coupe est parfaitement rectiligne et ne tient pas compte du dénivelé ni des rochers sur sa trajectoire.

Je déballe mon sac à dos pour le repas de midi au rocher de l'Ecureuil, qui m'offrira une table pour poser tout mon barda. Quand je dis midi, il est en fait plus proche de 14 heures ... Je ne m'attarde pas trop car la nuit tombe vite en cette saison et j'ai encore d'autres rochers à visiter. Le dernier ferait presque peur; il s'agit d'un visage représenté avec la bouche ouverte comme si toute la montagne voulait pousser un cri de détresse. Il semblerait que son auteur soit un soldat ayant campé ici durant la guerre de 1870 ...

Carte IGN : 3616 OT

Itinéraire : Anciennes scieries de Lajus - Rocher de Cherpierre - Rocher des Arcades - balisage "croix jaune" en direction du barrage - Rocher de l'Ecureuil - Vierge de Vohné - Rocher du Pied de l'Eléphant - Roche du Combat - Lajus

 

Le soleil perce l'azur et éclaire la campagne givrée

Le soleil perce l'azur et éclaire la campagne givrée

 

 

C'est parti pour une bonne grimpette !

C'est parti pour une bonne grimpette !

 

 

La barre rocheuse de Cherpierre dans la brume

La barre rocheuse de Cherpierre dans la brume

 

 

Les Roches des Gardes

Les Roches des Gardes

 

 

Roches des Gardes

Roches des Gardes

 

 

Le sentier des roches de Pierre Percée

 

 

Les rochers des Arcades

Les rochers des Arcades

 

 

Derrière les coulisses ...

Derrière les coulisses ...

 

 

Une ligne de coupe pour rejoindre le vallon de Vohné

Une ligne de coupe pour rejoindre le vallon de Vohné

 

 

Le Rocher de l'Ecureuil

Le Rocher de l'Ecureuil

 

 

Il me reste des pains d'épices de Noël à écluser ...

Il me reste des pains d'épices de Noël à écluser ...

 

 

Le sommet du rocher de la Vierge de Vohné

Le sommet du rocher de la Vierge de Vohné

 

 

Ciel d'hiver

Ciel d'hiver

 

 

Rochers de Vohné

Rochers de Vohné

 

 

le rocher du Pied de l'Eléphant

le rocher du Pied de l'Eléphant

 

 

La Roche du Combat

La Roche du Combat

 

 

Le visage de Lajus

Le visage de Lajus

 

 

On y trouve aussi des polissoirs !

On y trouve aussi des polissoirs !

 

 

Un corps recroquevillé, comme mangé par la montagne ...

Un corps recroquevillé, comme mangé par la montagne ...

 

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2018 4 01 /02 /février /2018 15:30

La sortie du jour est une rando en ligne. Nous avons laissé une voiture près de la Pulverbruecke, non loin de l'Affenfels et une autre aux environs d'Offwiller. Inutile de vous donner un balisage puisque nous n'en n'avons suivi aucun. Les bornes armoriées se trouvent rarement sur des sentiers balisés, mais plutôt sur des crêtes et des lignes de coupe, marquants les limites de territoires. Durant cette journée, nous allons trouver différents modèles de bornes, la plus ancienne datant de 1598. Les plus étonnants sont sans doute ces rochers faisant office de limites territoriales. On les appelle souvent rochers-bornes. Plus rares sont les bornes trilatérales, situées à la frontières de trois biens seigneuriaux ou d'abbayes. Celle trouvée regroupe les blasons d'Offwiller, Lichtenberg et Hanau.

Nous débutons la rando en passant par les vestiges de la Frauenkirche. Ce sont les ruines d'une église médiévale. Les pierres taillées au sol indiquent que l'édifice obéissait à une architecture gothique, car ces pierres constituaient les croisées d'ogives soutenant les voutes. Le nom de Frauenkirche n'est pas à interpréter comme "église de femmes" mais plutôt se rapportant à "Eglise Notre Dame" (Unsere Liebe Frau ..). Hélas, on ne connaît pas le vocable sous lequel le sanctuaire a été placé.

Par contre, ce qui est certain, c'est le déjeuner qui était à nouveau royal suivi d'un dessert revisité. La journée se terminera par la traditionnelle galette des rois en ce jour d'Epiphanie. Et pour bousculer les coutumes, la galette sera elle aussi quelque peu revisitée ...

Carte IGN  : 3714 ET

 

Le jour se lève sur les campagnes autour d'Offwiller

Le jour se lève sur les campagnes autour d'Offwiller

 

 

Un départ d'escalier étroit dans ce qui reste de la tour qui desservait les étages de la Frauenkirche

Un départ d'escalier étroit dans ce qui reste de la tour qui desservait les étages de la Frauenkirche

 

 

Les bases des mûrs sont ornées de frises. Cette église était probablement richement décorée

Les bases des mûrs sont ornées de frises. Cette église était probablement richement décorée

 

 

Un rocher-borne à l'Aspenberg

Un rocher-borne à l'Aspenberg

 

 

Cette borne porte une date et sur l'autre face, la serpette d'Offwiller

Cette borne porte une date et sur l'autre face, la serpette d'Offwiller

 

 

La stèle d'un bûcheron tué par une mine

La stèle d'un bûcheron tué par une mine

 

 

Tout près du col de Steige, la borne datée de 1598

Tout près du col de Steige, la borne datée de 1598

 

 

L'abri du col de Steige

L'abri du col de Steige

 

 

Au menu : brochettes de poissons

Au menu : brochettes de poissons

 

 

Et pour le dessert : Bananes caramélisées au Cognac et rhum saupoudrées d'éclats de chocolat ...

Et pour le dessert : Bananes caramélisées au Cognac et rhum saupoudrées d'éclats de chocolat ...

 

 

Sur le chemin des bornes d'Offwiller

 

 

Sur une des trois face de la borne tribanale, on retrouve les lettres LB, ce qui signifie "Lichtenberger Burgerwald"

Sur une des trois face de la borne tribanale, on retrouve les lettres LB, ce qui signifie "Lichtenberger Burgerwald"

 

 

On a failli passer à côté de ce rocher borne tant la mousse le cachait. On retrouve la serpette d'Offwiller et le marteau de Lichtenberg

On a failli passer à côté de ce rocher borne tant la mousse le cachait. On retrouve la serpette d'Offwiller et le marteau de Lichtenberg

 

 

Chut, une chevrette !

Chut, une chevrette !

 

 

Une belle borne bien conservée à l'Ebersberg

Une belle borne bien conservée à l'Ebersberg

 

 

Un fer à cheval est gravé sur la table de l'Affenfels

Un fer à cheval est gravé sur la table de l'Affenfels

 

 

Sur le chemin des bornes d'Offwiller

 

 

Les rois mages font planer leur ombre sur nos galettes !

Les rois mages font planer leur ombre sur nos galettes !

 

 

Partager cet article
Repost0