Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 12:32

C'est dans un fer à cheval luxuriant de verdure qu'une petite chute d'eau se fait entendre dans le silence de la forêt. Un endroit de paix et de sérénité. A proximité de la cascade se trouvent des polissoirs. Il faut croire que nos ancêtres s'y trouvaient bien, eux aussi, et ont certainement vécu dans ce bois.

Le circuit est balisé d'un anneau bleu mais les plaquettes manquent par moment. Le sentier s'efface un peu et se perd (tout comme nous !) dans la végétation. Après le déjeuner, on retrouvera le village de Schorbach en coupant tout droit à travers une sapinière.

Au moyen âge, on enterrait les morts d'une quinzaine de villages dans le cimetière de Schorbach. Le cimetière devint rapidement surpeuplé et on édifia l'ossuaire en face de l'église Saint Rémi. Au bout de trente ans, on exhumait les ossements des défunts pour les entreposer dans cet ossuaire pour leur dernier repos ...

 

Carte IGN : 3713 ET

 

 

Un petit étang près de la Schwingmühle, un moulin construit sur le ban du village disparu de Würschweiher

Un petit étang près de la Schwingmühle, un moulin construit sur le ban du village disparu de Würschweiher

 

 

La première cascade du Neubach

La première cascade du Neubach

 

 

A l'Est d'Eden ...

 

 

Derrière la cascade

Derrière la cascade

 

 

Les feuilles trifoliées de l'Oxalis

Les feuilles trifoliées de l'Oxalis

 

 

Ce rocher portant des polissoirs se trouve à côté de la cascade

Ce rocher portant des polissoirs se trouve à côté de la cascade

 

 

Les eaux vives de la seconde cascade du Neubach

Les eaux vives de la seconde cascade du Neubach

 

 

A l'Est d'Eden ...

 

 

C'est ici que le Neubach prend sa source

C'est ici que le Neubach prend sa source

 

 

Une jolie surprise nous attend dans un des bassins : une salamandre !

Une jolie surprise nous attend dans un des bassins : une salamandre !

 

 

Au moyen âge, la salamandre avait mauvaise réputation : on pensait qu'elle empoisonne les fruits des arbres et l'eau des puits... Cette créature du diable crache du feu et dispose d'un puissant venin, d'après les légendes !

Au moyen âge, la salamandre avait mauvaise réputation : on pensait qu'elle empoisonne les fruits des arbres et l'eau des puits... Cette créature du diable crache du feu et dispose d'un puissant venin, d'après les légendes !

 

 

Hors balisage, on tombe sur une charmante cabane qui va nous prêter son mobilier pour la pause de midi

Hors balisage, on tombe sur une charmante cabane qui va nous prêter son mobilier pour la pause de midi

 

 

A l'Est d'Eden ...

 

 

A l'Est d'Eden ...

 

 

La chapelle des rochers

La chapelle des rochers

 

 

L'ossuaire de Schorbach date du XIIème siècle

L'ossuaire de Schorbach date du XIIème siècle

 

 

On dit que l'une des têtes sculptées est celle d'un pèlerin qui s'est arrêté au Montjoie, la colline juste en face du village

On dit que l'une des têtes sculptées est celle d'un pèlerin qui s'est arrêté au Montjoie, la colline juste en face du village

 

 

Ce ne serait pas un goupil qui chercherait à commettre un larcin près du village ?

Ce ne serait pas un goupil qui chercherait à commettre un larcin près du village ?

 

 

La chapelle Sainte Thérèse au Freudenberg

La chapelle Sainte Thérèse au Freudenberg

 

 

La cascade du ravin du loup

La cascade du ravin du loup

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 04:42

Retour du printemps tant attendu ! Les jours rallongent considérablement, la nature se réveille et se colore de vert tendre. Les chemins s'assèchent pendant que le mercure grimpe déjà haut dans son étroit tube de verre. De la force de la lumière n'est gardée que la couleur verte dont se parent les feuilles des arbres. C'est l'occasion d'enfiler les chaussures de marche et d'arpenter les bois d'Ernolsheim-les-Saverne, composés essentiellement de feuillus.

Je repasse par mes sentiers favoris qui m'ont donnés tant de joies lors de mes premières découvertes. Des bois chargés d'histoire et de légendes, où l'on retrouve des traces d'occupations anciennes par lesquelles passe l'antique voie romaine. L'imaginaire se mèle avec délice à la rigueur des archives scientifiques surtout quand des sorcières maléfiques entrent en scène pour s'adonner à des orgies sans fin lors des nuits de sabbat ...

 

Carte IGN : 3715 OT

 

 

Au sommet du mont Saint Michel, une chapelle perce au travers d'un écrin de verdure

Au sommet du mont Saint Michel, une chapelle perce au travers d'un écrin de verdure

 

 

Sculpture d'une chevrette à Ernolsheim-les-Saverne

Sculpture d'une chevrette à Ernolsheim-les-Saverne

 

 

Respire à plein poumon le bon air des forêts !

Respire à plein poumon le bon air des forêts !

 

 

L'antique voie romaine

L'antique voie romaine

 

 

Elle est aussi appelée Plattenweg

Elle est aussi appelée Plattenweg

 

 

Cette date rappelle le règlement d'un litige forestier. La voie romaine faisait également office de limite de parcelles

Cette date rappelle le règlement d'un litige forestier. La voie romaine faisait également office de limite de parcelles

 

 

Le Spitzfelsen

Le Spitzfelsen

 

 

On dit que c'est un ancien menhir que les romains ont retaillé en borne délimitant un domaine publique d'un domaine privé

On dit que c'est un ancien menhir que les romains ont retaillé en borne délimitant un domaine publique d'un domaine privé

 

 

Le plein de chlorophylle !

 

 

Le château médiéval du Warthenberg n'a été "déterré" qu'en 1981 ! La ruine était recouverte par la forêt ...

Le château médiéval du Warthenberg n'a été "déterré" qu'en 1981 ! La ruine était recouverte par la forêt ...

 

 

Le petit abri du Daubenschlagfelsen

Le petit abri du Daubenschlagfelsen

 

 

Ma salle à manger du jour ..

Ma salle à manger du jour ..

 

 

Le plein de chlorophylle !

 

 

Des roches à bassins et leurs mystères ...

Des roches à bassins et leurs mystères ...

 

 

Le plein de chlorophylle !

 

 

Un rocher porte des croix de christianisation, datant des débuts de l'ère chrétienne

Un rocher porte des croix de christianisation, datant des débuts de l'ère chrétienne

 

 

La chapelle du Mont Saint Michel

La chapelle du Mont Saint Michel

 

 

On dit que c'est d'ici que les sorcières prennent leur envol pour rejoindre le Bastberg. Mais il s'agirait plutôt des fondations d'une chapelle primitive bâtie à la place d'un petit édifice païen.. Mais l'un empêche pas l'autre !

On dit que c'est d'ici que les sorcières prennent leur envol pour rejoindre le Bastberg. Mais il s'agirait plutôt des fondations d'une chapelle primitive bâtie à la place d'un petit édifice païen.. Mais l'un empêche pas l'autre !

 

 

Des traces de débitage sur un rocher

Des traces de débitage sur un rocher

 

 

Et merci tout plein pour ces gourmandises dont je raffole !!

Et merci tout plein pour ces gourmandises dont je raffole !!

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 03:36

Peu de temps après cette randonnée, les Vosges se recouvrent d'un manteau blanc. Une ultime offensive hivernale s'abat soudain sur les crêtes, saupoudrant même les vallées. Mais quelques jours plus tard, le soleil déjà fort, a eu raison de cette neige tombée hors saison.

Nos prenons le départ au pied du Hohneck, de toute façon, impossible d'aller plus loin car la route des Crêtes n'était pas encore ouverte. Quelques congères déposées entre les sapins surprennent le randonneur qui s'enfoncera jusqu'aux genoux. Malgré le ciel bleu, les gens ne se bousculent pas au portillon. On a l'impression d'avoir la montagne pour nous !

C'est sur la rive ensoleillée du lac de Blanchemer que nous ferons sauter le bouchon. Il fait bon et la table de pique nique est bien exposée. Une petite brise parvient de temps en temps à rider la surface de l'étendue sombre. Des reflets argentés courent sur les vaguelettes. Un peu plus haut, sur les chaumes baignées de lumière et de chaleur, les premières jonquilles fleurissent. Bientôt, de grosses cloches jaune couvriront les verts pâturages ...

 

Carte IGN : 3618 OT

Itinéraire : Pied du Hohneck - Kastelberg - Ferschmuss - lac de Blanchemer - lac de la Lande - le Hohneck.

 

Le sommet du Hohneck est habituellement très fréquenté.

Le sommet du Hohneck est habituellement très fréquenté.

 

 

Des névés et l'auge du Wormspel.

Des névés et l'auge du Wormspel.

 

 

Une cordée dans le Wormspel.

Une cordée dans le Wormspel.

 

 

Le Kastelberg, droit devant !

Le Kastelberg, droit devant !

 

 

Un kitesurfeur profite des derniers couloirs enneigés ...

Un kitesurfeur profite des derniers couloirs enneigés ...

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

Le Hohneck, et à droite le petit Hohneck.

Le Hohneck, et à droite le petit Hohneck.

 

 

Au premier plan à droite c'est le Rainkopf, puis le Rothenbachkopf et à gauche le Batteriekopf.

Au premier plan à droite c'est le Rainkopf, puis le Rothenbachkopf et à gauche le Batteriekopf.

 

 

Blotti entre les monts, le lac de Blanchemer.

Blotti entre les monts, le lac de Blanchemer.

 

 

Blanchemer.

Blanchemer.

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

Un petit sentier court le long d'un ruisseau de montagne.

Un petit sentier court le long d'un ruisseau de montagne.

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

Le lac de la Lande.

Le lac de la Lande.

 

 

Geai des chênes.

Geai des chênes.

 

 

Dernières neiges au Hohneck

 

 

C'est enfin le printemps dans nos montagnes !

C'est enfin le printemps dans nos montagnes !

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 06:00

Qu'il est bon d'arpenter mes montagnes préférées par une belle journée ensoleillée ! L'hiver est en perte de vitesse, même si quelques glaçons téméraires s'agrippent encore aux rochers, leurs jours sont comptés... Le printemps est à nos portes !

Je monte par un sentier qui m'était jusqu'à ce jour inconnu. Et j'ai bien fait car, je tombe sur une jolie petite cabane habitée par de petits bonshommes en bois. Tous peints et vernis de couleurs chatoyantes, ces lutins semblent raconter une histoire. Il suffit de s'approcher un peu pour qu'ils vous en chuchotent une à l'oreille !

Je m'installe à la table de pique-nique au sommet du Brotschberg pour ma pause de midi. Le soleil me réchauffe agréablement. Des parapentistes glissent dans le bleu du ciel, sans un bruit, portés par un souffle d'air chaud. Je ferais bien une sieste sur le banc mais il me faut repartir : j'ai encore une montagne à grimper !

 

Carte IGN : 3715 OT

Itinéraire : Grand Géroldseck - petit Géroldseck - Rocher Huck - petit Krappenfels - Brotschberg - Hirschberg.

 

Le cabanon des lutins.

Le cabanon des lutins.

 

 

La silhouette du grand Géroldseck.

La silhouette du grand Géroldseck.

 

 

Son impressionnant donjon roman.

Son impressionnant donjon roman.

 

 

Un arc de décharge a été mis à jour lors du dernier nettoyage.

Un arc de décharge a été mis à jour lors du dernier nettoyage.

 

 

Le violoniste du Géroldseck

 

 

Le violoniste du Géroldseck

 

 

Le violoniste du Géroldseck

A Haegen vivait une jeune fille qui faisait la une de tous les ragots. Elle était très volage et on ne comptait plus ses nombreuses aventures, ni ses amoureux délaissés minés par le chagrin. Un jour, un violoniste traversa le village, sans s'arrêter de marcher, ni de jouer de son instrument. Ne résistant pas à l'envie d'accrocher une nouvelle victime à son palmarès, la jeune fille le suivit, avec, à quelque distance, les commères du coin, avides de nouvelles fraîches. Mais, à l'approche du petit Géroldseck déjà en ruine, tout près de la table ronde en bois, un violent éclair les saisit d'effroi, un effroi plus épouvantable encore lorsqu'elles s'aperçurent que les deux jeunes gens avaient disparu. Personne ne les a jamais revus. Aujourd'hui, cette table est appellée "Hexentisch", la table des sorcières. La petite volage aurait-elle été enlevée par le diable ? Pour la punir d'avoir fait tant de malheureux ?

 

 

 

La ruine du petit Géroldseck.

La ruine du petit Géroldseck.

 

 

Quelques glaçons résistent au rocher Huck.

Quelques glaçons résistent au rocher Huck.

 

 

Le sommet du rocher Huck avec son sapin tordu !

Le sommet du rocher Huck avec son sapin tordu !

 

 

Sittelle torchepot.

Sittelle torchepot.

 

 

Au sommet du petit Krappenfels.

Au sommet du petit Krappenfels.

 

 

La tour panoramique du Brotsch sera ma salle à manger !

La tour panoramique du Brotsch sera ma salle à manger !

 

 

Vaut mieux monter les marches avant le repas...

Vaut mieux monter les marches avant le repas...

 

 

Le violoniste du Géroldseck

 

 

Promeneuse se ressourçant au sommet du rocher du Brotsch.

Promeneuse se ressourçant au sommet du rocher du Brotsch.

 

 

...Tandis qu'on s'active dans la grotte !

...Tandis qu'on s'active dans la grotte !

 

 

 

Le violoniste du Géroldseck

 

 

Le rocher du Hibou.

Le rocher du Hibou.

 

 

Un abri sous roche.

Un abri sous roche.

 

 

Sommet du Hirschberg avec vue sur le Schlossberg...

Sommet du Hirschberg avec vue sur le Schlossberg...

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 09:59

Les jours de "ciel bleu" sont plutôt rares cet hiver où la grisaille domine du matin au soir. Nous profitons de l'une de ces journées ensoleillées pour effectuer une randonnée qui figurait depuis longtemps sur ma "To do List"...

La vallée du Baerenbach est encore froide et humide ce matin-là. Nous la laissons vite derrière nous en franchissant le canal de la Marne au Rhin par l'écluse 27 à la hauteur de Stambach. les pentes du Vitsberg sont gorgées de soleil et nous lézardons un bon moment au sommet du Rappenfels. La vue est magnifique sur les collines d'en face et la vallée de la Zorn.

Il y a une vaste grotte sur la pointe Sud du plateau du Schlosserhoehe. Au moyen-âge, les pèlerins venaient de très loin pour adorer St Guy, jeune chrétien du IVème siècle, qui a subi le martyre en étant plongé dans une chaudière d'huile bouillante ! Il passe pour guérir de la chorée, maladie épileptique connue sous le nom de danse de St Guy. On lui attribue aussi la capacité de soigner les maladies féminines et notamment la stérilité. Des objets en fer découpés en forme de crapauds -animal symbole des organes sexuels féminins au moyen-âge- et des marmousets, ex voto témoins de pratiques perpétuées jusqu'au 19ème siècle, ont été retrouvés sur ces lieux. Il ne reste plus grand chose des bâtiments au sommet du rocher, par contre, une profonde grotte aménagée sert de chapelle où se tiennent régulièrement des offices religieux.

Nous redescendons par le petit Blumenthal en suivant la croix jaune et retraversons le canal, mais cette fois-ci par l'écluse 26. Une belle montée nous attend avant d'arriver au site d'escalde des rochers Laurenzo. Nous regagnons le Baerenbachthal par des chemins non balisés. Les chevreuils et les sangliers abondent dans ce secteur où il n'y a pratiquement pas de randonneurs. Le soleil baisse derrière la colline et il est temps de se réchauffer autour d'un feu et, par la même occasion, de faire quelques grillades...

 

Carte IGN : 3715 OT

 

 

Le canal de la Marne au Rhin au niveau de l'écluse 27.

Le canal de la Marne au Rhin au niveau de l'écluse 27.

 

 

Nous arrivons à la pointe des Rappenfels.

Nous arrivons à la pointe des Rappenfels.

 

 

Rocher du Rappenfels.

Rocher du Rappenfels.

 

 

Le petit plan d'eau du Vitsberg.

Le petit plan d'eau du Vitsberg.

 

 

Quelques vestiges de l'ancienne chapelle détruite par un incendie en 1865.

Quelques vestiges de l'ancienne chapelle détruite par un incendie en 1865.

 

 

Les hauteurs d'en face sont dominées par le château du Haut Barr.

Les hauteurs d'en face sont dominées par le château du Haut Barr.

 

 

On trouve des plantes en floraison toute l'année à St Vit !

On trouve des plantes en floraison toute l'année à St Vit !

 

 

La grotte.

La grotte.

 

 

Vestiges de mûrs et la masse imposante du rocher de St Vit.

Vestiges de mûrs et la masse imposante du rocher de St Vit.

 

 

Les pèlerins abreuvaient leurs bêtes dans cette auge ornée d'une croix.

Les pèlerins abreuvaient leurs bêtes dans cette auge ornée d'une croix.

 

 

Le printemps n'est plus très loin !

Le printemps n'est plus très loin !

 

 

En descendant le petit Blumenthal.

En descendant le petit Blumenthal.

 

 

Vous l'aurez deviné, c'est l'écluse 26 !

Vous l'aurez deviné, c'est l'écluse 26 !

 

 

Vue sur le donjon du Grand Géroldseck.

Vue sur le donjon du Grand Géroldseck.

 

 

Les étranges rochers des Laurenzoboulderfelsen...

Les étranges rochers des Laurenzoboulderfelsen...

 

 

Rochers Laurenzo.

Rochers Laurenzo.

 

 

Les Boulderblocks sont des rochers d'escalade.

Les Boulderblocks sont des rochers d'escalade.

 

 

Le calvaire Joseph Distel, perdu en pleine forêt...

Le calvaire Joseph Distel, perdu en pleine forêt...

 

 

La grotte Saint Vit par le canal de la Marne au Rhin

 

 

Eu guise d'amuse-bouche pour s'ouvrir l'appétit...

Eu guise d'amuse-bouche pour s'ouvrir l'appétit...

 

 

La grotte Saint Vit par le canal de la Marne au Rhin

 

 

La grotte Saint Vit par le canal de la Marne au Rhin

           

 

                   Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 10:39

Le bulletin météo annonçait des brumes stagnantes en plaine avec une alerte de pollution aux particules fines. Pour échapper à tout cela, j'ai décidé de passer la journée au Champ du Feu. Je ne sais pas s'il y a de la pollution là-haut, mais en tous cas, le ciel est d'un bleu pur. En semaine, il y a peu de monde, et c'est tant mieux. Il parait que tous les week ends, c'est la cohue et les forces de l'ordre ne savent plus ou donner de la tête !

Il y a une belle couche de neige. 70 centimètres par endroit. Je chausse mes raquettes pour traverser le Vieux Pré en diagonale. Le sentier vers la cascade de la Serva est peu fréquenté. Quelques rayons de soleil parviennent à filtrer au travers des arbres et font scintiller les glaçons qui s'accrochent autour du petit ruisseau.

Les conditions sont iéales pour les snowboardeurs qui s'en donnent à coeur joie. Je traverse encore une forêt dans une neige profonde que je suis le premier à fouler. quelques traces de gibiers me disent que ce secteur n'est pas beaucoup fréquenté des randonneurs. Le givre recouvre les arbres, c'est un plaisir pour les yeux !

Je reviens par la Crête des Myrtilles. Là, il y a plus de monde. Les skieurs de fond sont séparés des randonneurs par quelques piquets. Chacun son couloir ! Totalement enfouies sous la neige, les tables de pique-nique sont inaccessibles. Je dois rejoindre le petit abri près de la tour pour enfin savourer mon civet de lièvre...

 

Cartes IGN : 3716 ET / 3717 ET

                                                                                                           Cliquez pour agrandir.

                                                                                            

L'abri près de la tour, mon point de départ.

L'abri près de la tour, mon point de départ.

 

 

Domaine du Vieux Pré.

Domaine du Vieux Pré.

 

 

Ces monolithes me font toujours penser à du chocolat !

Ces monolithes me font toujours penser à du chocolat !

 

 

Une vue sur le massif du Donon.

Une vue sur le massif du Donon.

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Vers la cascade de la Serva (balisage triangle jaune).

Vers la cascade de la Serva (balisage triangle jaune).

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Diamants éphémères...

Diamants éphémères...

 

 

La cascade de la Serva.

La cascade de la Serva.

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Cristaux de neige.

Cristaux de neige.

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

Arbres gelés et neige vierge.

Arbres gelés et neige vierge.

 

 

Juste féerique !

Juste féerique !

 

 

Domaine de la Grande Serva.

Domaine de la Grande Serva.

Ma boucle se termine au vu de la tour panoramique ( alt.1099 m).

Ma boucle se termine au vu de la tour panoramique ( alt.1099 m).

 

 

Je vais pouvoir reprendre des forces avec ce bon civet et crumble aux pommes !

Je vais pouvoir reprendre des forces avec ce bon civet et crumble aux pommes !

 

 

Ciel bleu au Champ du Feu

 

 

                Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 10:34

L'hiver est ma saison préférée pour monter au Schneeberg, surtout quand il y a une belle épaisseur de neige et un beau ciel bleu. Ce jour-là, le mercure du thermomètre était un peu fainéant et ne grimpait pas audessus de -8°C. Avec les raquettes aux pieds et le dénivelé positif, cette température n'est pas du tout un souci. Les raquettes sont bien utiles par 50 centimètres de neige, surtout si l'on sort un peu des sentiers pour tâter la poudreuse en "hors piste"...

Mon sac à dos est alourdi par l'indispensable bois sec qu'il faut monter jusqu'au refuge. Il y en a parfois sur place mais il est rârement sec. Au sommet, les paysages sont magnifiques. Les arbres sont givrés et pas un bruit n'émane de la forêt. Les grands sapins sont saupoudrés de sucre glace ! Dans la plaine, c'est un épais brouillard qui stagne, au travers duquel aucun rayon de soleil n'a de chance de percer.

Dans la cheminée du refuge, je craque une allumette et les flammes viennent vite lècher le bois sec. Aujourd'hui, pas de chichis pour le déjeuner, juste l'essentiel. De toute façon, je n'avais plus de place dans mon sac, le bois prenant tout l'espace. J'en profite pour passer un coup de balai dans le refuge qui en a bien besoin. Les utilisateurs précédents n'ont même pas jugé utile de débarrasser la table des miettes de leurs casse-croûtes. D'une façon générale, il vaut mieux éviter d'y aller le week end, on y est bien plus tranquille en semaine. Je laisse le bois que je n'ai pas utilisé dans un coin, hors de question que je le redescende. En plus, ça fera le bonheur de ceux qui auraient oublié d'en apporter ...

 

Cartes IGN : 3715 OT et 3716 ET

 

 

Wangenbourg, depuis le parking de l'office du tourisme.

Wangenbourg, depuis le parking de l'office du tourisme.

 

 

On chausse les raquettes et go !

On chausse les raquettes et go !

 

 

Le Schneeberg est la demeure des neiges...

Le Schneeberg est la demeure des neiges...

 

 

Le Schneeberg en raquettes

 

 

Le Schneeberg en raquettes

 

 

Le refuge du Schneeberg.

Le refuge du Schneeberg.

 

 

50 centimètres de neige fraîche !

50 centimètres de neige fraîche !

 

 

Paysages féeriques...

Paysages féeriques...

 

 

Le sommet culmine à 961 mètres.

Le sommet culmine à 961 mètres.

 

 

Le Schneeberg en raquettes

 

 

Le Schneeberg en raquettes

 

 

Il est temps de casser la croûte !

Il est temps de casser la croûte !

 

 

D'abord un bon feu...

D'abord un bon feu...

 

 

Minimum de survie !

Minimum de survie !

 

 

Que du bonheur !

Que du bonheur !

 

 

En bas, il y en a qui ne se doute même pas qu'il fait beau là-haut...

En bas, il y en a qui ne se doute même pas qu'il fait beau là-haut...

 

 

Allez, deuxième tournée !

Allez, deuxième tournée !

 

 

Comme souvent en hiver, la grisaille s'étend dans toute la plaine.

Comme souvent en hiver, la grisaille s'étend dans toute la plaine.

 

 

Un sapin courbe l'échine.

Un sapin courbe l'échine.

 

 

La source du Schneeberg.

La source du Schneeberg.

 

 

Le Schneeberg en raquettes

 

 

Soleil de fin d'après midi.

Soleil de fin d'après midi.

 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 07:40

A l'heure où j'écris ces lignes, ma campagne est recouverte de son blanc manteau hivernal et les rues sont balayées par un vent glacial. Il en était tout autrement lors de cette belle randonnée de fin d'année sur les pentes du Petit Ballon. Les randonneurs portaient des shorts et les filles étaient en débardeur pour profiter pleinement du soleil. Avec des températures presque estivales, la montagne attirait beaucoup de monde.

Le massif du Petit Ballon est jalonné de nombreuses fermes-auberges, toutes prises d'assaut à l'heure de midi. Les parkings débordaient de véhicules et certains clients s'assoyaient dans l'herbe avec leur assiette, faute de place à l'intérieur ou en terrasse ! Heureusement nous avions emporté la poële dans nos sacs à dos et du coup, il n'y avait pas d'attente pour le service. L'avantage c'est de pouvoir faire une sieste après le repas directement dans la salle à manger...

En fin d'après midi, après la sieste, nous atteignons le Steinberg. C'est un endroit parsemé de rochers étranges que j'adore. La lumière de fin de journée le rendait encore plus mystérieux. Il ne restait plus qu'à attendre que le soleil se couche pour faire quelques photos de ce chaos rocheux...

 

Carte IGN : 3719 OT

 

Le Kahler Wasen et sa ferme-auberge.

Le Kahler Wasen et sa ferme-auberge.

 

 

En route pour le Petit-Ballon !

En route pour le Petit-Ballon !

 

 

La station intermédiaire du téléphérique allemand construit en 1915.

La station intermédiaire du téléphérique allemand construit en 1915.

 

 

Une photo d'époque lors de sa construction.

Une photo d'époque lors de sa construction.

 

 

Un beau ciel bleu et des températures très agréables...

Un beau ciel bleu et des températures très agréables...

 

 

L'intérieur d'un abri allemand de la première guerre mondiale.

L'intérieur d'un abri allemand de la première guerre mondiale.

 

 

Vue sur l'étroit vallon de Wasserbourg.

Vue sur l'étroit vallon de Wasserbourg.

 

 

Et là, c'est la vallée du Florival.

Et là, c'est la vallée du Florival.

 

 

Des vttistes sous l'oeil bien veillant de la Vierge Marie...

Des vttistes sous l'oeil bien veillant de la Vierge Marie...

 

 

Du sommet du Petit Ballon, la vue est bien dégagée sur les Alpes.

Du sommet du Petit Ballon, la vue est bien dégagée sur les Alpes.

 

 

Grand soleil au Petit Ballon

 

 

C'est l'heure du déjeuner...

C'est l'heure du déjeuner...

 

 

Sur les pentes du Petit-Ballon.

Sur les pentes du Petit-Ballon.

 

 

Grand soleil au Petit Ballon

 

 

La bêêête des Vosges...

La bêêête des Vosges...

 

 

Eh oui, c'est de toi qu'on parle !

Eh oui, c'est de toi qu'on parle !

 

 

Mais il y a aussi des vaches...

Mais il y a aussi des vaches...

 

 

Grand soleil au Petit Ballon

 

 

En montant vers le Grothkopf et le Steinberg.

En montant vers le Grothkopf et le Steinberg.

 

 

Grand soleil au Petit Ballon

 

 

Dans une heure, il fera nuit noire...

Dans une heure, il fera nuit noire...

 

 

Grand soleil au Petit Ballon

 

 

                     La suite au prochain article...

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 13:34

Cette dans l'étroit vallon du Valtin que démarre cette randonnée. Le hameau du Rudlin n'est formé que de quelques maisons éparpillées de part et d'autre de la Meurthe qui n'est ici qu'un mince cours d'eau clapotant sur les rochers. On y trouve aussi une coquette chapelle de montagne placée sous le vocable de Saint Jean-Baptiste. Elle a été construite sur l'emplacement d'un ancien ermitage, juste devant l'étang des Dames.

De ce côté de la montagne, le versant Lorrain ne voit guère le soleil hivernal. La pente est raide. Elle est dévalée par un ruisseau bien gonflé par les dernières pluies. Il se jette en cascade du haut d'un rocher dans un bruit assourdissant.

La randonnée s'élève vers la ligne de crête à la rencontre de la Réserve Naturelle du Tanet-Gazon du Faing. Une ferme-auberge se trouve sur notre itinéraire. Les plats servis sont gargantuesques et leur tarte aux myrtilles est un vrai régal. En cette saison, les journées sont très courtes. Le ciel chargé de nuages sombres ramène la nuit plutôt que prévu. Nous sommes à peine à la moitié du parcours et le soleil se couche déjà ! Sur la route du retour, une halte s'impose à Plainfaing. Je me suis laissé dire qu'on y fabrique des bonbons de toutes les couleurs pour les gourmands...

 

Carte IGN : 3618 OT

 

 

Devant la boulangerie du Valtin.

Devant la boulangerie du Valtin.

 

 

La chapelle Saint Jean Baptiste au Rudlin.

La chapelle Saint Jean Baptiste au Rudlin.

 

 

Le Rudlin.

Le Rudlin.

 

 

Et là, c'est la cascade du Rudlin.

Et là, c'est la cascade du Rudlin.

 

 

Le chaos rocheux de la Roche des Fées en granit gris est situé dans un secteur où les rochers sont totalement inexistants. Il occupe le sommet d'un petit mamelon boisé dominant la route des crêtes.

Le chaos rocheux de la Roche des Fées en granit gris est situé dans un secteur où les rochers sont totalement inexistants. Il occupe le sommet d'un petit mamelon boisé dominant la route des crêtes.

 

 

Un rocher-champignon à la Roche des Fées.

Un rocher-champignon à la Roche des Fées.

 

 

Les anciennes tourbières du Gazon du Faing.

Les anciennes tourbières du Gazon du Faing.

 

 

Le poêle à bois ronronne à la ferme-auberge du Gazon du Faing !

Le poêle à bois ronronne à la ferme-auberge du Gazon du Faing !

 

 

Solstice d'hiver

 

 

Il reste toujours une petite place pour une part de brimbelles !

Il reste toujours une petite place pour une part de brimbelles !

 

 

Solstice d'hiver

 

 

La table d'orientation du Gazon du Faing.

La table d'orientation du Gazon du Faing.

 

 

Taubenklangfelsen (alt. 1290m)

Taubenklangfelsen (alt. 1290m)

 

 

Une vue sur les eaux froides du Forlet.

Une vue sur les eaux froides du Forlet.

 

 

Il reste un peu de neige sur les crêtes vosgiennes.

Il reste un peu de neige sur les crêtes vosgiennes.

 

 

Le Hohneck.

Le Hohneck.

 

 

Les Hautes-Chaumes.

Les Hautes-Chaumes.

 

 

Solstice d'hiver

 

 

Chez le confiseur...

Chez le confiseur...

 

 

Solstice d'hiver

 

                                     Au revoir et à bientôt !

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 15:29

Pour cette dernière rando (publiée..) de l'année, j'ai choisi de faire un tour à la Haute Loge. Cela faisait longtemps que je n'y suis plus monté. Le ciel se couvre rapidement de gros nuages menaçants et un vent glacial souffle sur les hautes chaumes.

Je décide de faire un crochet par la tourbière de la Maxe en coupant à travers bois. Dans ce milieu acide et inhospitalier, rares sont les végétaux qui trouvent de quoi s'épanouir. La sphaigne et la droséra sont les pricipales plantes qui envahissent la tourbière. Quelques bouleaux parviennent à se développer. Cette essence est une espèce pionnière, contribuant à assécher progressivement la terre marécageuse. La tourbe a été exploitée jusqu'à ce que l'ONF classe la tourbière en site protégé. Il est évidemment interdit de cueillir quoi que ce soit et fortement déconseillé (et dangeureux) de s'aventurer dans le marais.

Je remonte vers la maisonnette de pierre de la Haute Loge pour y prendre mon déjeûner à l'abri du vent. Comme chaque année, de petites mains délicates ont décoré le sapin qui trône au milieu de l'abri. Juste dommage qu'il n'y ait pas de neige cette année...

 

Carte IGN : 3618 OT

Itinéraire : Col de Prayé - Tête des Blanches Roches - Rond Pertuis - Marais de la Maxe - Etang des Framboises - Hautes Chaumes - Haute Loge - Col de Prayé.

 

Le soleil vient de se lever au pays du Donon.

Le soleil vient de se lever au pays du Donon.

 

 

Gelée matinale au col de Prayé.

Gelée matinale au col de Prayé.

 

 

La chapelle de Bipierre et ses nombreuses croix gravées.

La chapelle de Bipierre et ses nombreuses croix gravées.

 

 

Le ciel s'assombrit à la Tête de Bipierre...

Le ciel s'assombrit à la Tête de Bipierre...

 

 

Une pierre dressée.

Une pierre dressée.

 

 

Noël à la Haute Loge

 

 

Pierre à cupule.

Pierre à cupule.

 

 

La tourbière de la Maxe.

La tourbière de la Maxe.

 

 

Tourbière de la Maxe.

Tourbière de la Maxe.

 

 

Noël à la Haute Loge

 

 

L'étang des Framboises.

L'étang des Framboises.

 

 

Rocher ou animal ?

Rocher ou animal ?

 

 

Les pierres à bassins sont nombreuses dans le secteur des Hautes Chaumes.

Les pierres à bassins sont nombreuses dans le secteur des Hautes Chaumes.

 

 

Noël à la Haute Loge

 

 

La ruine de la marcairerie.

La ruine de la marcairerie.

 

 

Noël à la Haute Loge

 

 

Ciel gris et venteux à la Haute Loge.

Ciel gris et venteux à la Haute Loge.

 

 

Noël à la Haute Loge

 

 

Je vais vite me réchauffer avec ce bon repas...

Je vais vite me réchauffer avec ce bon repas...

 

 

Une randonneuse laisse une trace de son premier passage à la Haute Loge.

Une randonneuse laisse une trace de son premier passage à la Haute Loge.

 

 

Noël à la Haute Loge

 

 

                                   Joyeux Noël à tous !

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 09:27

Le château de Lützelstein a été construit sur un éperon de grès de bout de crête à 358 mètres d'altitude. Il commandait un important carrefour de routes entre l'Alsace et la Lorraine. Sous sa protection se développera une petite ville forte ceinte de murailles. Déjà en l'an 1180 est cité un certain Walther de "Parva Petra" (La Petite Pierre), fondateur de la lignée des Lützelstein. Vers 1556, Georges-Jean de Veldenz devient propriétaire des lieux. Il est connu sous le sobriquet de Jerrihans et développera l'économie de toute la région. Les hautes murailles du château résistèrent vaillamment à toutes les guerres et, lorque les troupes de Turenne envahissent la place, Louis XIV missionne Vauban d'en faire une citadelle. Ce dernier dira de La Petite Pierre que c'est "une des plus petite ville du monde et la plus bizarrement située sur un roc escarpé..."

Un vieux tonnelier prénommé Jacques habitait une cabane dans les années 1700. Tout comme les charbonniers, les artisans du bois passaient une grande partie de leur vie en forêt. Ils prélevaient ainsi le bois nécessaire moyennant une somme forfétaire au seigneur, propriétaire de la forêt. Aujourd'hui ce lieu se nomme "Küferjockelsbrunne", la fontaine du tonnelier Jacques...

 

Carte IGN : 3714 ET

Itinéraire : Château de Lützelstein - Rocher Blanc - Fontaine du tonnelier Jacques - le grand chêne - Rocher des Païens - Rabenfelsen - Altenburg - Staedtel. 

 

Le château de la Petite Pierre.

Le château de la Petite Pierre.

 

 

Dans ses entrailles se trouvent un réseau de galeries et de belles citernes à eau.

Dans ses entrailles se trouvent un réseau de galeries et de belles citernes à eau.

 

 

La grande citerne.

La grande citerne.

 

 

Le rocher Blanc.

Le rocher Blanc.

 

 

L'abri du Muckenkopf.

L'abri du Muckenkopf.

 

 

Fontaine du tonnelier Jacques.

Fontaine du tonnelier Jacques.

 

 

 

 

Le maître incontesté de nos forêts, c'est le grand chêne !

Le maître incontesté de nos forêts, c'est le grand chêne !

 

 

Heidenfelsen ou rocher des Païens.

Heidenfelsen ou rocher des Païens.

 

 

La fontaine du tonnelier Jacques

 

 

Sur le sentier des 3 rochers.

Sur le sentier des 3 rochers.

 

 

Belle vue depuis le Rabenfelsen (rocher des Corbeaux).

Belle vue depuis le Rabenfelsen (rocher des Corbeaux).

 

 

Rabenfelsen.

Rabenfelsen.

 

 

Le passage sous le rocher.

Le passage sous le rocher.

 

 

Vue sur le Staedtel.

Vue sur le Staedtel.

 

 

Le jardin des poètes.

Le jardin des poètes.

 

 

La fontaine du tonnelier Jacques

 

 

La fontaine du tonnelier Jacques

 

 

Le château de la Petite Pierre.

Le château de la Petite Pierre.

 

 

Pierres tombales devant l'église de l'Assomption.

Pierres tombales devant l'église de l'Assomption.

 

 

Le musée du château.

Le musée du château.

 

 

Un vase de chez Lalique.

Un vase de chez Lalique.

 

 

La forêt allume ses lampes de chevet...

La forêt allume ses lampes de chevet...

 

 

La fontaine du tonnelier Jacques

 

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 09:31

Après m'être réchauffé avec un bon café bouillant (voir l'article précédent), je reprends le sentier pour descendre vers la Roche Solaire. C'est un rocher isolé qui a stimulé l'imagination populaire quant à son pouvoir surnaturel. Les "guérisseurs" de la région la fréquente régulièrement afin de s'y ressourcer. Certains disent que la Roche Solaire a capté les fluides spirituels lors des cultes pratiqués à l'époque celte, un peu comme les églises et les chapelles s'imprègnent de la foi et des prières des fidèles... Mais d'où vient ce nom ? Y avait-il un cadran solaire autrefois pour indiquer l'heure au marchands qui passaient par le col très fréquenté ? Ou est ce que ce nom proviendrait plutôt d'une déformation du mot solitaire, vu l'isolement de ce rocher, perdu en pleine forêt... Le mystère reste entier !

Le soleil bas d'automne parvient quand même à réchauffer l'air, et je peux déjeûner à une table de pique-nic à l'extérieur de l'abri du Colbéry. Après le Donon qui culmine à 1008 mètres, je décide de m'attaquer au Kohlberg (907m). Il n'y a pas de sentier qui mène au sommet, il faut donc improviser. Le Kohlberg est très sauvage et malgré ses pentes chaotiques, il est relativement fréquenté. En regardant vers l'Ouest, la vue est magnifique sur les deux Donon. Côté Nord-Est, la vue est dégagée du Noll au Petit Katzenberg.

Comme il fait beau, je vais m'attaquer au troisième sommet de la journée. Le petit Donon fût le théatre d'âpres combats au mois d'août 1914. Les Allemands s'accrochèrent au terrain avec une grande détermination. Beaucoup d'hommes y perdirent la vie dans les deux camps. Les soldats du Kaiser restèrent maîtres de la côte 961 jusqu'à la fin du conflit.

 

Cartes IGN : 3616OT + 3716ET

 

Sur un chemin de la forêt communale de Wisches.

Sur un chemin de la forêt communale de Wisches.

 

 

Vue sur le Donon (1008m).

Vue sur le Donon (1008m).

 

 

La mystérieuse Roche Solaire...

La mystérieuse Roche Solaire...

 

 

Une borne sur l'ancienne route de Wisches.

Une borne sur l'ancienne route de Wisches.

 

 

Forêt de Wisches.

Forêt de Wisches.

 

 

L'abri du Sanglier.

L'abri du Sanglier.

 

 

Cette sculpture au nez rouge fait partie du 4ème sentier de sculptures des Géants du Nideck.

Cette sculpture au nez rouge fait partie du 4ème sentier de sculptures des Géants du Nideck.

 

 

Randonnée autour du Donon, du Kohlberg et du Petit Donon

 

 

Cette oeuvre forestière en grès de Champenay se nomme "Dedans-Dehors".

Cette oeuvre forestière en grès de Champenay se nomme "Dedans-Dehors".

 

 

Je lui trouve des formes très féminines...

Je lui trouve des formes très féminines...

 

 

L'abri du Colbéry.

L'abri du Colbéry.

 

 

Ma salle à manger du jour...

Ma salle à manger du jour...

 

 

Randonnée autour du Donon, du Kohlberg et du Petit Donon

 

 

Les paysages sont à couper le souffle !

Les paysages sont à couper le souffle !

 

 

La sérrure solaire.

La sérrure solaire.

 

 

Une vue sur les deux Donon du sommet du Kohlberg.

Une vue sur les deux Donon du sommet du Kohlberg.

 

 

Randonnée autour du Donon, du Kohlberg et du Petit Donon

 

 

En voilà une drôle de tête !

En voilà une drôle de tête !

 

 

Sépulture allemande au petit Donon.

Sépulture allemande au petit Donon.

 

 

En face, c'est le Donon.

En face, c'est le Donon.

 

 

D'autres sépultures...

D'autres sépultures...

 

 

Et encore une tête au petit Donon, sans doute l'oeuvre d'un soldat Allemand.

Et encore une tête au petit Donon, sans doute l'oeuvre d'un soldat Allemand.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 07:03

Le brame du cerf ayant cessé très tôt cette année dans la forêt de Saverne, les biches étant vite pleines. Je me suis rendu dans les Vosges du Nord dans l'espoir de croiser leur chemin ou du moins, entendre leurs brames. Je pars du col du Pigeonnier au petit jour et, sans bruit, monte jusqu'à la Scherhol. Un seul brame fendit le silence des bois durant mes trois quart d'heure d'attente ! 

Il ne reste plus que quelques blocs épars de la tour d'observation de la Scherhol construite en 1895 en pierres de taille. Malheureusement, celle-ci fut dynamitée par les Allemands en mars 1945 lors de leur retraite. A quelques pas de là, le refuge bâtit à la même époque, fut épargné. C'est là que je vais prendre mon petit déjeuner.

En passant par la crête du Brissetishkopf, je trouve une pierre sculptée portant le nom du sommet, ainsi que le blason des Wittelsbach et une gravure des quatre points cardinaux. Le chemin des bornes, délimitant la forêt de Cleebourg et de Climbach, conduit tout droit au fossé antichar creusé en 1937 pour dissuader les Allemands d'envahir notre pays, du moins, par ce côté-là...

J'espérais trouver quelques vestiges d'enceintes celtiques au Keltenring, mais les siècles ont effacé toute trace de nos ancêtres. C'est sur d'autres bornes que je vais tomber, armoriées cette fois à l'effigie des Hanau-Lichtenberg, propriétaires des forêts de Pfaffenbronn.

Au retour, je ne manque pas de m'arrêter à la ruine de la chapelle de Climbach et sa fontaine ornée d'un visage aux lèvres charnues. Au Moyen-Age, on venait y puiser l'eau à laquelle on prêtait des vertues curatives. Aujourd'hui, on ne sait plus trop quelles maladies elle soignait !

Cette randonnée m'a donné grand soif mais ce n'est pas avec l'eau fraiche de la fontaine de Climbronn que je vais étancher ma soif... Cleebourg possède un vignoble réputé, complètement à l'écart de la route des vins d'Alsace qui s'arrête à Marlenheim. La cassure s'est produite au 19ème siècle lorsque le phylloxéra s'est répandu en contaminant les vignes du Nord de l'Alsace. Le terroir de Cleebourg donne un goût subtile au Gewurztraminer qu'il faut savoir apprécier...

 

Carte IGN : 3814 ET

Itinéraire : Col du Pigeonnier - abri de Scherhol - Eselsberg - Brissetishkopf - fossé antichar - col du Pfaffenschlick - Refuge CV du Soultzerkopf - Keltenring - Pfaffenschlick - chapelle de Climbach - Luchsenkopf - col du Pigeonnier. Env 20 km.

 

 

Le jour se lève sur la plaine d'Alsace.

Le jour se lève sur la plaine d'Alsace.

 

 

Quelques voiles brumeux s'accrochent aux arbres...

Quelques voiles brumeux s'accrochent aux arbres...

 

 

Lumière.

Lumière.

 

 

En écoutant le brame du cerf.

En écoutant le brame du cerf.

 

 

Le refuge de la Scherhol.

Le refuge de la Scherhol.

 

 

Petit déjeuner.

Petit déjeuner.

 

 

Les premières couleurs de l'automne.

Les premières couleurs de l'automne.

 

 

Climberg Brissentalertisch, la gravure du Brissetishkopf. Cette montagne fait partie des 17 sommets des Vosges du Nord qui culminent à plus de 500 mètres d'altitude

Climberg Brissentalertisch, la gravure du Brissetishkopf. Cette montagne fait partie des 17 sommets des Vosges du Nord qui culminent à plus de 500 mètres d'altitude

 

 

Une borne armoriée avec les blasons des Wittelsbach, les seigneurs de Cleebourg.

Une borne armoriée avec les blasons des Wittelsbach, les seigneurs de Cleebourg.

 

 

Sur l'autre face, le blason des Sickingen, seigneurs de Climbach.

Sur l'autre face, le blason des Sickingen, seigneurs de Climbach.

 

 

Dans le silence des sous bois...

Dans le silence des sous bois...

 

 

Soudain, une chevrette...

Soudain, une chevrette...

 

 

Une borne avec l'héraldique de Cleebourg (un trèfle pour Klee de Cleebourg). CG W signifie Cleeburger Wald, la forêt de Cleebourg.

Une borne avec l'héraldique de Cleebourg (un trèfle pour Klee de Cleebourg). CG W signifie Cleeburger Wald, la forêt de Cleebourg.

 

 

Devant le fossé antichar se dressent encore des queues de cochons qui supportaient le réseau de barbelés.

Devant le fossé antichar se dressent encore des queues de cochons qui supportaient le réseau de barbelés.

 

 

Au fond du fossé antichar.

Au fond du fossé antichar.

 

 

Les bornes du Brissetishkopf

 

 

L'auberge au col du Pfaffenschlick.

L'auberge au col du Pfaffenschlick.

 

 

La table d'orientation près du refuge du club vosgien du Soultzerkopf.

La table d'orientation près du refuge du club vosgien du Soultzerkopf.

 

 

Les bornes du Brissetishkopf

 

 

Aujourd'hui, c'est joues de porc et Spaëtzle...

Aujourd'hui, c'est joues de porc et Spaëtzle...

 

 

Les Sires de Hanau-Lichtenberg ont fait apposer leurs armes sur cette borne près du Keltenring.

Les Sires de Hanau-Lichtenberg ont fait apposer leurs armes sur cette borne près du Keltenring.

 

 

Les ruines de la chapelle de Climbach. Elle a été détruite par les Suédois pendant la guerre de Trente Ans.

Les ruines de la chapelle de Climbach. Elle a été détruite par les Suédois pendant la guerre de Trente Ans.

 

 

La fontaine de Climbronn tout près de la chapelle ruinée.

La fontaine de Climbronn tout près de la chapelle ruinée.

 

 

Et depuis le temps qu'on parle de Cleebourg, il est temps de goûter le Gewurz local !

Et depuis le temps qu'on parle de Cleebourg, il est temps de goûter le Gewurz local !

 

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 07:57

Pendant la saison estivale, les sommets arrondis des Hautes Vosges sont un petit paradis pour les randonneurs. Nous partons du Markstein en suivant le GR5 qui conduit au Grand Ballon. Mais avant de monter sur le Toit des Vosges, nous grimperons au Storkenkopf, un sommet méconnu car aucun sentier balisé n'y mène.

Le Storkenkopf est pourtant le second sommet le plus élevé des Vosges juste après le Grand Ballon. Il culmine à 1366 mètres. Sur ses pentes boisées se réfugient souvent biches et chamois car ils ne sont pas (trop) dérangés par les randonneurs. Il n'est pas rare de surprendre aussi un renard de temps en temps, mais aujourd'hui c'est en lisière de forêt du Grand Ballon que je pourrai en photographier un.

Le grand air ouvre l'appétit, c'est bien connu, et les Fleischschnacke de la ferme du ballon sont un vrai plaisir pour les papilles. Et je ne parle même pas de leur tarte aux myrtilles...

 

Cartes IGN : 3619 OT + 3719 OT

 

De douces pentes herbeuses s'étalent au Marksteinkopf.

De douces pentes herbeuses s'étalent au Marksteinkopf.

 

 

Une vosgienne, la race typique des ballons.

Une vosgienne, la race typique des ballons.

 

 

Le Moorfeld au pied du Hundskopf.

Le Moorfeld au pied du Hundskopf.

 

 

Le petit refuge de Storkenkopf.

Le petit refuge de Storkenkopf.

 

 

Dinosaure... en papier !

Dinosaure... en papier !

 

 

On aperçoit déjà la balle de golf du Ballon de Guebwiller.

On aperçoit déjà la balle de golf du Ballon de Guebwiller.

 

 

Attention aux vaches !

Attention aux vaches !

 

 

Le Storkenkopf (Tête des cigognes).

Le Storkenkopf (Tête des cigognes).

 

 

Vers le sommet.

Vers le sommet.

 

 

Le sommet est vaincu ! reste plus qu'à redescendre et grimper au Grand Ballon...

Le sommet est vaincu ! reste plus qu'à redescendre et grimper au Grand Ballon...

 

 

La vue vers le Markstein depuis le Storkenkopf.

La vue vers le Markstein depuis le Storkenkopf.

 

 

Le Storkenkopf et à ses pieds, la ferme-auberge du Haag.

Le Storkenkopf et à ses pieds, la ferme-auberge du Haag.

 

 

Le radar et le monument des Diables Bleus.

Le radar et le monument des Diables Bleus.

 

 

Le sommet du Grand Ballon (1424m).

Le sommet du Grand Ballon (1424m).

 

 

Un rouquin en maraude...

Un rouquin en maraude...

 

 

Un petit air de carte postale ancienne...

Un petit air de carte postale ancienne...

 

 

Déjeuner à la ferme du Ballon.

Déjeuner à la ferme du Ballon.

 

 

Brimbelles et Siaskas.

Brimbelles et Siaskas.

 

 

Au Storkenkopf

 

 

Le lac du Grand Ballon.

Le lac du Grand Ballon.

 

 

Au Storkenkopf
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 15:06

Les lacs de Neuweiher et le lac des Perches comptent parmi les plus beaux des Vosges. Leurs sites rocheux, la clarté de leurs eaux et les forêts qui les bordent, leur confèrent une atmosphère unique. Les deux Neuweiher, plans d'eaux voisins de taille inégale, offrent des traces du travail des anciens glaciers. Le verrou glaciaire se devine au niveau de la barre rocheuse séparant les deux lacs. Ces roches moutonnées portent de profondes stries, témoignant du travail de rabotage des glaciers. Le sous-sol recèle des filons ferreux et argentifèrent qui ont été exploités dès le XVème siècle. De nombreuses galeries subsistent encore dans la vallée de la Doller.

Les Neuweiher appartenaient au Chapitre de Masevaux qui louait son "droit d'eau" aux forges locales. Suite à une série de crues, les digues furent endommagées et les lacs vidés et exploités en prairie. Réaménagés par surélévation de la digue en 1858, pour les besoins de l'industrie métallurgique, les deux lacs prirent le nom de "nouveaux lacs" en germanique... Leur exploitation industrielle se poursuit jusqu'en 1928, depuis les lacs sont devenus des lieux de pêche et de promenade très appréciés.

Le lac des Perches ne doit rien au poisson du même nom, mais provient d'une transcription maladroite de lac des Bers. Les Alsaciens le désignent sous l'appellation Sternsee (lac des étoiles). Il circule de nombreuses légendes liées au lac des étoiles, comme celle de la noyade d'un jeune garçon voulant attraper une étoile filante tombée dans ses eaux...

 

Carte IGN : 3620 ET

Itinéraire : Lac d'Alfeld - col des Charbonniers - Haute Bers - lac des Perches - rocher du Corbeau - lac du grand Neuweiher - FA du Gresson - refuge d'Issenbach - lac d'Alfeld.  env. 18km.

 

La rando débute au lac d'Alfeld.

La rando débute au lac d'Alfeld.

 

 

 

Fleur d'Onagre.

Fleur d'Onagre.

 

 

 

Là, c'est pas des petits cairns...

Là, c'est pas des petits cairns...

 

 

 

L'esprit de la forêt nous ouvre les bras !

L'esprit de la forêt nous ouvre les bras !

 

 

 

Vue sur les deux lacs de Neuweiher.

Vue sur les deux lacs de Neuweiher.

 

 

 

Source du Kalta Bruna.

Source du Kalta Bruna.

 

 

 

Les chaumes de Haute Bers.

Les chaumes de Haute Bers.

 

 

 

Le bel abri de Haute Bers.

Le bel abri de Haute Bers.

 

 

 

Chiffonnade de jambon de Forêt Noire...

Chiffonnade de jambon de Forêt Noire...

 

 

 

Ober Bers.

Ober Bers.

 

 

 

Ce lac couleur émeraude est le lac des Perches.

Ce lac couleur émeraude est le lac des Perches.

 

 

 

Lac des Perches.

Lac des Perches.

 

 

 

Le rocher du Corbeau.

Le rocher du Corbeau.

 

 

 

Haute Bers.

Haute Bers.

 

 

 

Les eaux limpides du grand Neuweiher.

Les eaux limpides du grand Neuweiher.

 

 

 

Ferme-auberge du Gresson.

Ferme-auberge du Gresson.

 

 

 

Ober Bers et le lac des Perches

 

 

 

Au refuge d'Issenbach on peut découvrir cette ancienne borne de l'abbaye de Masevaux.

Au refuge d'Issenbach on peut découvrir cette ancienne borne de l'abbaye de Masevaux.

 

 

 

Et aussi cette tête de bois...

Et aussi cette tête de bois...

 

 

 

Une brise fait apparaître des milliers d'étoiles sur les eaux du lac d'Alfeld.

Une brise fait apparaître des milliers d'étoiles sur les eaux du lac d'Alfeld.

 

 

Partager cet article
Repost0