Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 15:58

Début novembre, il règne une météo de "Toussaint" sur la plaine. Le ciel gris n'incite guère à la ballade. Je dis à Hugo qu'il faudrait quand même sortir un peu, même si l'on ne va pas très loin. Peut être du côté de Saverne il y aura un rayon de soleil ?

Un quart d'heure plus tard on se retrouve près de la roseraie où nous laissons la voiture. Finalement, il n'y a pas plus de soleil mais au moins, il n'y a pas de brouillard, dans un premier temps.

Nous longeons l'usine et l'aire de stockage des machines agricoles Kuhn avant d'arriver à la Metzgermatt (alt 199m). Un parcours de santé longe le disque jaune qui serpente vers le Kaestenberg. La gloriette du Koepfel est devenue "un classique" des sorties de vacances scolaires. On ne s'y attarde pas : la vue est bouchée car la-haut, c'est aussi brumeux que chez nous !

La belle forêt de feuillus est à son apogée de couleurs d'automnes et la brume qui enveloppe les arbres lui confére un côté mystérieux.

 

 

Carte IGN: 3715 OT

 

 

 

                         Gloriette 0001 (FILEminimizer)

                        Le début du parcours de santé suit le balisage du disque jaune.

 

 

Gloriette 0015 (FILEminimizer)

Quelques tractions pour se chauffer les muscles (pas trop, quand même !)

 

 

                           Gloriette 0026 (FILEminimizer)

                           De l'or sur les arbres.

 

Gloriette 0034 (FILEminimizer)

On s'engouffre dans la brume...

 

 

 

Gloriette 0037 (FILEminimizer)

La gloriette du Koepfel (alt 372m). Avec vue sur le Ramsthal, par temps clair, bien sûr !

 

 

 

Gloriette 0043 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 Gloriette 0045 (FILEminimizer)

 De fines gouttelettes prisonnières d'une toile.

 

 

Gloriette 0047 (FILEminimizer)

La belle forêt de hêtres du Koepfel.

 

 

  

             Gloriette 0046 (FILEminimizer)    

             Vers la grotte du 10ème B.C.P., dont l'insigne est "bleu-jonquille"

 

 

 

Gloriette 0050 (FILEminimizer)

La grotte du 10eme B.C.P. ( alt 350m).

Un endroit à la mémoire du 10ème Bataillon de Chasseurs à Pied, dont un tiers des effectifs a été mis hors combat lors de la bataille de Sarrebourg (18 au 20 Août 1914). 

 

Gloriette 0054 (FILEminimizer)

C'est plus un abri sous-roche qu'une grotte.

 

 

Gloriette 0059 (FILEminimizer)

 Un Soeü Loch...

 

 

Gloriette 0060 (FILEminimizer)

Une bauge, quoi !

 

 

 Gloriette 0061 (FILEminimizer)     

 

 

 

 

Gloriette 0066 (FILEminimizer)

 

 

 

 

                      Gloriette 0067 (FILEminimizer)

                     Gros champignon à la forme bizarre.

 

 

Gloriette 0072 (FILEminimizer)      

 

 

 

 

Gloriette 0076 (FILEminimizer)

Un rocher taillé en pleine forêt du Baerenkupfel, sous un velours mousseux.

 

 

Gloriette 0080 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Gloriette 0085 (FILEminimizer)

Au loin, le vieux donjon du Greifenstein.            Si, si !

 

 

Gloriette 0091 (FILEminimizer)     

Là, c'est mieux ! et juste derrière, la tour du Brotsch.

 

Gloriette 0096 (FILEminimizer)     

 

 

 

 

Gloriette 0110 (FILEminimizer)

Et enfin la dernière : une grosse bête à 6 pattes appelée "la mangeuse de forêt".

 

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 15:27

Le titre de cette randonnée automnale dans les Hautes Vosges pourrait faire croire que l'on fait la tournée des fermes auberges. C'est presque ça ! Les auberges vosgiennes ferment, pour la plupart, début novembre, quelques unes restent néanmoins ouvertes toute l'année.

Pour cette belle rando, nous prenons le départ dans la vallée de la Lauch. Nous partons de Felsenbach (alt 666 mètres) pour rejoindre la ferme auberge du Gustiberg. Toujours en suivant le rectangle rouge-blanc-rouge, nous marchons vers la ferme Roedelen et on se retrouve déjà à 1180 mètres d'altitude. Jusque là, c'était que de la montée mais le plus gros est derrière nous. Après le carrefour du Judenhut, nous entamons une légère descente en suivant le losange rouge jusqu'à Belchenhütte, la ferme auberge du Grand Ballon.

Pendant que nous marchions, les températures relativement basses, étaient supportables mais assis en terrasse, ça devient un peu limite. Au menu : des "tartines" de chèvre chaud et des Fleischschnake viendront remplir et réchauffer nos estomacs. La tarte aux myrtilles avalée, nous ne nous attardons pas car nos dos mouillés ne demandent qu'à se refroidir. Juste le temps d'admirer les belles cloches devant l'entrée et nous reprenons le sentier en direction du Col du Judenhut et son abri. Nous restons sur le "chevalet bleu" pour descendre vers le Liesenwasen et finalement retour à Felsenbach.

 

Carte IGN : 3719 OT 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1065a (FILEminimizer) 

Felsenbach ne forme qu'un hameau de quelques maisons. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1066 (FILEminimizer) 

Le peintre de l'automne est déjà passé par là...

 

 

 

 

Grand-Ballon 1070 (FILEminimizer) 

Abreuvoir qui attend les prochaines pluies.

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1071 (FILEminimizer) 

Un arbre glouton veut sa part de "ferme auberge"... 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1081 (FILEminimizer) 

Ferme auberge du Gustiberg.

 

 

 

Grand-Ballon 1082 (FILEminimizer)    

                     Nous sommes là ! 

 

 

 

Grand-Ballon 1083 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Grand-Ballon 1089 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1090 (FILEminimizer) 

Nous traversons différents types de paysages. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1101 (FILEminimizer) 

On arrive à Roedelen. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1103 (FILEminimizer)

Le Citröen de "Louis la Brocante" ? 

 

 

 

Grand-Ballon 1104 (FILEminimizer)

 Belles Vosgiennes. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1109 (FILEminimizer) 

La ferme du Roedelen.

 

 

 

 

Grand-Ballon 1121 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1148 (FILEminimizer) 

Belchenhütte ou la ferme auberge du Grand Ballon. 

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1130 (FILEminimizer) 

 Chèvre chaud et crudités.... un régal !

 

 

 

 

 

                      Grand-Ballon 1132 (FILEminimizer)    

                              et des Fleischschnake.... aussi un régal ! 

 

 

 

                    Grand-Ballon 1141 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1136 (FILEminimizer)    

Des cloches en expo. 

 

 

 

Grand-Ballon 1149 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

               Grand-Ballon 1163 (FILEminimizer) 

                                               Champignons aux couleurs de l'automne. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1175 (FILEminimizer) 

Hugo sur la terrasse de l'abri du Judenhütte (alt 973 mètres). 

 

 

 

Grand-Ballon 1196 (FILEminimizer)    

Signalisation artistique. 

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1211 (FILEminimizer) 

Le soleil commence à décliner et l'ombre gagne du terrain. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1215 (FILEminimizer) 

                     Des chevaux à Felsenbach. 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 21:42

Nous ne rencontrerons pas plus de monde dans la seconde partie de cette belle randonnée. Les berges des lacs de Schiessrothried et Fischboedle sont désertées par les randonneurs estivaux. Après nous être rassasiés de fromage de montagne et de lard au Frankenthal, j'envisageais de prendre une part de tarte aux myrtilles à la ferme auberge du Kastelberg. La femme de l'aubergiste nous annonçait qu'elle n'avait fait que 2 tartes aux myrtilles ce jour là et la dernière part c'est son mari qui venait de la manger ! Tant pis pour nous, ce n'est pas bien grâve, le lard nous tient encore bien au corps et le restaurant du Hohneck n'est qu'à quelques kilomètres.

Quelques rafales d'un vent froid nous accompagnent sur le sentier des névées jusqu'au sommet du Hohneck.

Le début de l'automne s'annonce.

 

Itinéraire : Hohneck - Col de Falimont - Martinswand - Krappenfels - Frankenthal Missheimle - Schaeferthal - Lac du Schiessrothried - Lac du Fischboedle - Kerbholz - Kastelberg - sentier des névées - Hohneck. 

 

Carte IGN : 3618 OT

 

 

 

 

Hohneck 0723 (FILEminimizer) 

La gloriette du Fischboedle et juste au-dessus, dans le sapin se cache un coq de bruyère.

 

 

 

               Hohneck 0466 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

                    Hohneck 0738 (FILEminimizer) 

                    Le lac du Fischboedle (alt 794m).

 

 

 

 

 

                            Hohneck 0752 (FILEminimizer) 

                                          Sculpture de bucherons.

 

 

 

 

Hohneck 0762 (FILEminimizer) 

Dans la vallée, on aperçoit le village de Mittlach.

 

 

 

 

 

Hohneck 0765 (FILEminimizer) 

          Vers le Kastelberg

 

 

 

 

 

Hohneck 0771 (FILEminimizer) 

La ferme auberge du Kastelberg. Les terrasses se vident peu à peu des promeneurs estivaux.

 

 

 

 

 

Hohneck 0776 (FILEminimizer) 

 Equidés au Kastelbergwasen. 

 

 

 

 

 

Hohneck 0786 (FILEminimizer) 

Sur le sentier des névées. 

 

 

 

 

 

Hohneck 0791 (FILEminimizer) 

Vers le Hohneck.

 

 

 

 

 

Hohneck 0810 (FILEminimizer) 

Vue sur le lac de Schiessrothried.

 

 

 

 

 

    Hohneck 0345 (FILEminimizer)    

     Bleuet ou succises des prés ?

 

 

 

 

Hohneck 0817 (FILEminimizer) 

On arrive au restaurant du Hohneck. 

 

 

 

 

      Hohneck 0825 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

                      Hohneck 0826 (FILEminimizer) 

                        Et enfin, la tartelette aux myrtilles.

 

 

 

                               Hohneck 0827 (FILEminimizer)

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 21:17

Quand nous sommes arrivés au parking du Hohneck, la température n'était pas très élévée. La brume matinale s'était déjà dissipée et laissait la place à un soleil timide, mais on sait que l'été est désormais derrière nous. D'ailleurs il n'y avait pas grand monde à la "Mecque des randonneurs", le parking est loin d'être aussi bondé que les semaines précédentes.

Déjà je sors ma carte de l'Institut Géographique National pour repérer les fermes auberges dans le secteur. Très souvent, l'itinéraire de la rando se fait par rapport à ces lieux stratégiques. La marcairie du Frankenthal me parait appropriée pour notre déjeuner, même si je sais d'avance qu'il n'y aura pas de roïgas ou de tourte ni même aucun repas chaud d'ailleurs...

La tarte aux myrtilles, nous la dégusterons à la ferme auberge du Kastelbergwasen car au Frankenthal ils n'en servent pas non plus ! Il est vrai qu'aucune route goudronnée n'y mène et les grosses berlines, aux occupants en chaussures de ville, ne peuvent y accéder.

 

Itinéraire : Hohneck - Col de Falimont - Martinswand - Krappenfels - Frankenthal Missheimle - Schaeferthal - Lac du Schiessrothried - Lac du Fischboedle - Kerbholz - Kastelberg - sentier des névées - Hohneck.

 

Carte IGN : 3618 OT

 

 

 

 

Hohneck 0581 (FILEminimizer) 

Un sommet arrondi autour du Hohneck. 

 

 

 

 

 

Hohneck 0584 (FILEminimizer) 

L'auge du Frankenthal Missheimle vue du col du Falimont. 

 

 

 

 

Hohneck 0593 (FILEminimizer)

Les rochers de la Martinswand. 

 

 

 

 

               Hohneck 0596 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

                             Hohneck 0597 (FILEminimizer) 

                              Entrée d'un bunker sur le triangle bleu.

 

 

 

 

          Hohneck 0598 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Hohneck 0602 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Hohneck 0604 (FILEminimizer) 

C'est bon signe, de la fumée s'échappe de la cheminée de la marcairie du Frankenthal...

 

 

 

 

 

Hohneck 0611 (FILEminimizer) 

Du lard, un peu de fromage.

Ce menu du jour me fait autant plaisir que de déguster un repas gastronomique à la maison Kammerzell de Strasbourg.

 

 

 

 

                        Hohneck 0617 (FILEminimizer)    

La famille Schubnel propose des yaourts aux myrtilles "fait maison" ...

 

 

 

 

 

Hohneck 0620 (FILEminimizer) 

... et aussi du gâteau aux noix, crème vanille.

 

 

 

 

 

                           Hohneck 0630 (FILEminimizer) 

                                  C'est reparti vers Schaeferthal.

 

 

 

 

Hohneck 0655 (FILEminimizer) 

        Une femelle avec son petit de l'année. 

 

 

 

 

Hohneck 0668 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Hohneck 0693 (FILEminimizer) 

Une descente rocailleuse vers le Schiessroth.

 

 

 

Hohneck 0694 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Hohneck 0274 (FILEminimizer) 

Ferme auberge du Schiessroth. 

 

 

 

 

 

Hohneck 0705 (FILEminimizer) 

Les eaux vertes du lac du Schiessrothried (alt 930m). 

 


 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 12:56

Ce n'est plus vraiment la saison des myrtilles et j'ai un peu tardé à publier les photos de cette rando faite il y a quelques semaines.

Le col de la Schlucht est un des plus fréquenté des cols Vosgiens. Nous le quittons rapidement pour prendre la direction des Spitzenfels et Hirschsteine, dont le départ se situe en face de celui du Sentier des Roches. Par mesure de prudence, il est déconseillé d'emprunter ce sentier par temps humide. En hiver, il est bien sûre impraticable.

Après avoir franchi la petite "via ferrata" et gravi les impressionnants escaliers des Hirschsteine, nous continuons notre rando en direction du Tanet, où déjà les premiers nuages gris font leur apparition. La rando était initialement prévue jusqu'au Lac Vert, mais je crois que ce sera pour une autre fois. A peine la descente entamée, que déjà les premières gouttes tombent, nous obligeant à rebrousser chemin car nous n'avions pas emporté notre parapluie !

Nous nous consolerons cependant en tombant sur un champs de myrtilles bien mûres, sur le chemin du retour, vers le Haut Fourneau aussi appelé Wurzelstein (GR5).

Au moment où nous arrivons à la voiture, le ciel ouvre ses vannes et il pleut pour de bon. Une fois de plus nous l'avons échappé belle !

Pour nous réchauffer, rien ne vaut une bonne fondue au Munster à la Ferme Auberge du Breitzhousen.

 

Carte IGN : 3618 OT

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0545 (FILEminimizer) 

Nous prenons le rectangle bleu et il faudra compter 20 min de montée jusqu'au belvedère des Spitzenfels.

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0550 (FILEminimizer) 

Nous y sommes. L'endroit est magnifique bien que la vue vers le Hohneck était un peu voilée, ce jour là.

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0569 (FILEminimizer) 

Ce rocher fendu, au milieu duquel se faufile un étroit escalier, marque l'entrée du pays des Hirschsteine (rochers des cerfs).

 

 

 

 

                                  Hautes-Vosges 0577 (FILEminimizer)    

                                   Surtout ne vous attardez pas trop...

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0585 (FILEminimizer) 

... dans une ambiance Sentier des Roches, mais beaucoup moins fréquenté.

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0596 (FILEminimizer) 

Une petite "via ferrata" qui plait beaucoup aux enfants.

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0605 (FILEminimizer) 

Nous voilà devant l'impressionnant escalier métallique de plus de 50 mètres de haut.

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0619 (FILEminimizer) 

                     Vue d'en haut, c'est pas mal non plus. 

 

 

 

 

 

           Hautes-Vosges 0620 (FILEminimizer) 

             Et c'est maintenant qu'ils le disent... 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0630 (FILEminimizer) 

                       Les habituels assemblages de pierres... 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0636 (FILEminimizer) 

... et quelques paparazzi. 

 

 

 

          Hautes-Vosges 0638 (FILEminimizer)

             Tarte à la mirabelle pour le goûter.

 

 

 

Hautes-Vosges 0670 (FILEminimizer) 

Il n'y a pas que des vaches dans les Vosges...

 

                                   

 

 

        Hautes-Vosges 0694 (FILEminimizer)

                      Sommet du Tanet (alt 1292m). 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0711 (FILEminimizer) 

Une belle averse se prépare... 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0731 (FILEminimizer) 

Et enfin des brimbelles.

 

 

 

 Hautes-Vosges 0771 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0747 (FILEminimizer) 

La cueillette, ça me fatigue... 

 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0766 (FILEminimizer) 

Allez vite, on remballe.

 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0775 (FILEminimizer) 

Des hêtres tordus sur le GR5.

 

 

 

Hautes-Vosges 0640

 

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0788 (FILEminimizer) 

 Fondue au munster et collet avec roigabradeldi.

 

 

 

 

Hautes-Vosges 0793 (FILEminimizer) 

Le lendemain, une tarte aux myrtilles refroidie sur mon petit banc en grès...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 02:17

Une fois de plus nous effectuons ce magnifique circuit des 3 lacs. Cette fois-ci en compagnie de Christelle et Philipppe et leurs enfants avec qui nous avons déjà fait une belle rando autour du lac de Blanchemer. En ce dimanche du mois d'août, les températures élevées, incitent les promeneurs à enfiler leurs chaussures de marche et à arpenter les sentiers vosgiens.

Nous laisserons les véhicules au parking du lac Blanc, qui est l'un des plus fréquenté des Vosges, ce que nous vérifions, car le parking est déjà archi plein.

Nous prenons l'itinéraire habituel par le Rocher Hans, observatoire Belmont, puis descente au lac Noir. Nous poursuivons vers le lac aux Truites (ou Forlet). Au lieu dit " Kraywasen", nous posons nos sacs et en sortons notre déjeuner (qui sera bien arrosé).

C'est un lac aux Truites noir de monde que nous retrouvons, où la chaleur est telle que les randonneurs n'hésitent pas à se jeter à l'eau pour faire quelques brasses rafraichissantes.

Nous montons rapidement au TaubenklangFelsen, où nous nous attarderons longuement sur les blocs de granit chauds. Retour au lac Blanc par le Gazon du Faing.  

 

 

Carte IGN : 3718 OT

 

 

 

 

 

Lac-Blanc 1264 - Copie 

 Le lac Blanc (alt 1052m). Il atteind une profondeur maxi de 72 mètres.

 

 

 

 

Lac-Blanc 1267Un peu de grimpette au Rocher Hans. Il y aurait eu ici un château, selon une légende. La méchanceté du propriétaire, Jean de la Roche, provoqua  la colère des Cieux. Les éléments se déchaînèrent sur le Château Hans qui s'effondra, ne laissant que le Rocher Hans ...  

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1272

 La table du Rocher Hans.  

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1278

Le lac Noir et sa centrale hydro-électrique.  

En 1934, la canalisation, reliant le lac Blanc à la centrale, éclate. Une trombe d'eau provoque la noyade de 9 personnes sur les 10 présentes dans le batiment et le val d'Orbey faillit être submergé. Mais la digue tint bon. En remerciement de ce miracle, on édifia un calvaire au col du même nom.

 

 

 

 

     Lac-Blanc 1303Pour ceux qui s'inquièteraient du "devenir" de la bouteille vide, elle redescendra dans la vallée dans mon sac et ne finira pas derrière un sapin !  

 

 

 

 Lac-Blanc 1313

Lieu-dit " Quatscha Platzla", que je traduirais par " Place des Quetsches" ou quelque chose dans ce genre !   

 

 

 

 

 

 

Lac-Blanc 1316 

 

 

 

 

 

 

 

Lac-Blanc 1332 

Frêles embarcations sur les eaux vertes du lac Forlet (alt 1065 m).   

 

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1347

 N'espérez pas trouver de la place en terrasse de l'auberge du Forlet !

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1355

                                  Christelle.  

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1407

 Des vaches très calines !  

 

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1427

 Vue sur l' Altenkraehkopf (alt 1270 m).  

 

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1432

 Petite pause au Gazon du Faing.  

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1456

Grande pause sur les rochers bien-faisants des Taubenklangfelsen (Rochers du chant des pigeons)...  

 

 

 

 

 

 

    Lac-Blanc 1482 

 ... Sous l'oeil d'un corbeau.  

 

 

 

 

 

Lac-Blanc 1485                    Le lac Forlet, vu du Taubenklangfelsen. C'est le lac le plus haut des Vosges.  

 

 

 

 

 

     Lac-Blanc 1500

 

 

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1507

 Les Gazons du Faing.  

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1526

                    Des cairns montés par des promeneurs qui n'ont rien d'autre à faire...  

 

 

 

 

 

 

 Lac-Blanc 1555

 Retour au lac Blanc.  

 

Partager cet article
Repost0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 09:26

Par une belle journée ensoleillée pendant les vacances scolaires, où l'été bat son plein, nous faisons une rando autour du Grand Ballon, le plus haut sommet Vosgien avec ses 1424m. Mais aujourd'hui, nous nous contenterons de nous promener autour, sans monter au sommet. Cet endroit porte plusieurs noms : quand j'étais à l'école primaire, l'instituteur nous enseignait "Ballon de Guebwiller", sur les cartes IGN, on retrouve "Grand Ballon", dans certains livres on retouve "Ballon de Soultz". Un randonneur allemand me parlait de "Grosser Belchen" quand nous déjeunions au Haag. Un autre randonneur d'outre-Rhin me demandait la direction du "Sultzer Belchen"...

Alors qui faut-il croire ? En tout cas la montagne reste toujours la même, peu importe le nom qu'on lui donne et comme le chantait Jean Ferrat : Que la Montagne est belle !      

 

Carte IGN : 3719 OT

 

Itinéraire : Col Amic (alt 828m) - Ferme Auberge Kohlschlag - Chapelle du Sudel (Firstacker -alt 955m) - F.A. du Grand Ballon - Grand Ballon - F.A. Haag - Abri du Sattelfels - Gerstacker - Firstacker - Col Amic. (un peu plus de 6 heures de marche avec les pauses). 

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 0880 (FILEminimizer) 

Ferme Auberge du Kohlschlag située en contre-bas du Col Amic. 

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 0890 (FILEminimizer) 

Vue sur le Grand Ballon, notre destination.

 

 

 

 

Grand-Ballon 0911 (FILEminimizer) 

Chèvres, vaches, chevaux... brouttent la même herbe parfumée dans un joyeux tintamarre. 

 

 

 

Grand-Ballon 0929 (FILEminimizer)

Les ruines du Freundstein.    

 

 

 

Grand-Ballon 0960 (FILEminimizer) 

La chapelle du Sudel.

 

 

 

 

    Grand-Ballon 0965 (FILEminimizer)              

 

 

                                                     

 

 

Grand-Ballon 0973 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 0978 (FILEminimizer) 

Devant le restaurant du Grand Ballon (alt 1343 m) sont garées les machines qui nous cassent les oreilles depuis ce matin... 

 

 

 

 

Grand-Ballon 0986 (FILEminimizer) 

Le Haag est en vu (alt 1233 m)

J'espère que les "randonneurs" en voiture nous ont laissé une petite place...

 

 

 

 

                         Grand-Ballon 0991 (FILEminimizer) 

                             Au menu : Tourte, crudités.... sans oublier une "petite" mousse.

 

 

 

 

Grand-Ballon 0993 (FILEminimizer) 

Avec une belle vue sur le Grand Ballon de Guebwiller.

 

 

 

 

Grand-Ballon 0996 (FILEminimizer) 

Et pour finir, la traditionnelle tarte aux myrtilles. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1006 (FILEminimizer) 

Une Vosgienne. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1009 (FILEminimizer) 

La grande croix en bois en mémoire du petit garçon foudroyé en 1911. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1013 (FILEminimizer) 

Visite des grottes vers le Sattelfels. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1016 (FILEminimizer) 

Ce chemin àl'ombre des hêtres nous apporte un peu de fraicheur. 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1017 (FILEminimizer) 

Le grand Tétras près de l'abri du Sattelfels (alt 1149m).

 

 

 

 

Grand-Ballon 1020 (FILEminimizer) 

L'abri du Sattelfels. 

 

 

 

      Grand-Ballon 0966 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Grand-Ballon 1037 (FILEminimizer) 

Au loin, Gerstacker.

 

 

 

 

Grand-Ballon 1043 (FILEminimizer) 

Cette fois se sont des Charolais.

 

 

 

 

Grand-Ballon 1047 (FILEminimizer) 

Le goûter autour de cette table improvisée. 

 

                                        

 

 

Grand-Ballon 1060 (FILEminimizer) 

Ce Schliffstein est mis à disposition des randonneurs désirant aiguiser leur Opinel. 

 

 

 

Grand-Ballon 1064 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Grand-Ballon 1065 (FILEminimizer) 

Retour à la chapelle du Sudel, située au pied du Sudelkopf.

Le col Amic n'est plus qu'à environ 1 km.

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 10:23

C'est une belle randonnée que nous avons effectué au mois de juin, un jour de semaine où les températures n'étaient pas encore aussi élevées qu'actuellement. Elle débute au Col du Hundsruck (alt 748m). Nous croiserons peu de monde dans la montée vers le Thanner Hubel, ni même durant toute la journée d'ailleurs. Les paysages sont magnifiques et nous aurons de belles vues vers la vallée de la Thur ainsi que sur les sommets voisins. Nous prévoyions de manger à la ferme auberge Gsang, mais celle ci étant  fermée le vendredi au mois de juin. Les mois de juillet-août, elle est ouverte tous les jours. Nous prendrons donc notre déjeuner à la F.A. du Thanner Hubel, des Fleischschnake comme indiqué plus haut. Pour digérer ce copieux repas, nous descendons vers les Blaufels où 2 beaux abris avec cheminées nous attendent. J'aime le Thanner Hubel avec ses courbes arrondies, qu'on a envie de caresser... Depuis, nous y sommes remontés, mais un dimanche cette fois. Il y avait nettement plus de monde et la ferme auberge Gsang était pleine à craquer. Mais ça, se sera une autre histoire.

 

Carte IGN : 3620 ET

 

 

 

 

 

Thanner-Hubel 0085 (FILEminimizer)

En sortant de la forêt, la vue se dégage sur le Rossberg (à gauche). 

 

 

 

Thanner-Hubel 0075 (FILEminimizer)

Juste avant, on peut voir cet oratoire en lisière de forêt (alt 1067m). 

 

 

 

Thanner-Hubel 0086 (FILEminimizer)

Le sommet arrondi du Rossberg.

 

 

 

Thanner-Hubel 0097 (FILEminimizer)

Il n'y a pas que des vaches dans les Vosges... et ces juments sont heureuses d'être là. 

 

 

 

Thanner-Hubel 0117 (FILEminimizer)

Le Thanner Hubel (alt 1183 m), vu du Rossberg. 

 

 

 

Thanner-Hubel 0130 (FILEminimizer)    

Au sommet du Belackerkopf, la vue est dégagée sur le massif du Bussang.

 

 

 

        Thanner-Hubel 0151 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Thanner-Hubel 0155 (FILEminimizer)

Sur le sentier menant à la F.A. du Gsang. 

 

 

 

Thanner-Hubel 0164 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Thanner-Hubel 0168 (FILEminimizer)

Nous croiserons d'autres "randonneuses". 

 

 

 

Thanner-Hubel 0175 (FILEminimizer)

Celles-là ruminent en admirant le paysage. 

 

 

 

Thanner-Hubel 0181 (FILEminimizer)

Nous montons maintenant vers le sommet du Thanner Hubel.

 

 

 

Thanner-Hubel 0189 (FILEminimizer)

La Ferme Auberge du Thanner Hubel. 

 

 

 

                 Thanner-Hubel 0195 (FILEminimizer)    

Les Fleischschnake, le seul repas chaud qu'ils proposaient ce jour. 

 

 

 

Thanner-Hubel 0206 (FILEminimizer)

Le chalet du Vogesapfad-Hisla (alt 808 m). 

 

 

 

Thanner-Hubel 0209 (FILEminimizer)

Intérieur de l'abri avec sa cheminée en granite. 

 

 

 

 

Thanner-Hubel 0218 (FILEminimizer)

Un autre chalet. 

 

 

 

Thanner-Hubel 0222 (FILEminimizer)    

Celui du Holzhauier Hittel vum Blaufels (alt 809m). 

 

 

 

Thanner-Hubel 0224 (FILEminimizer)

La aussi on trouve une belle cheminée en granite devant laquelle de nombreux randonneurs peuvent s'atabler.

 

 

 

Thanner-Hubel 0240 (FILEminimizer)

Retour au col du Hundsruck après 6 heures de marche (pauses comprises). 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:18

Quand nous sommes arrivés à l'abri Charles Klein pour y déjeuner, un groupe d'une vingtaine de randonneurs était déjà sur place. Il s'agissait du club de randonnée de St Quirin qui effectue chaque jeudi leur marche hebdomadaire. Bien que les septuagénaires avaient terminé leur repas depuis pas mal de temps, ils squattaient l'endroit jusqu'à ce que la toute dernière fiole d'alcool fût éclusée. Hugo et moi avons du nous mettre un peu à l'écart, tellement ils parlaient fort. Nous en avons profité pour réparer une vilaine crevaison. Vilaine, car le trou se situait à la base de la valve, impossible d'y coller une rustine ! Heureusement que j'avais une chambre à air de rechange. Quand les amis de la forêt prirent congé, nous pûmes goûter au calme des lieux et surtout à notre déjeuner, car il était maintenant près de 14 heures.

La grotte des Bacelles est un endroit magnifique, que nous découvrons aujourd'hui. Un endroit calme et serein. Nous y dégustons une part de tarte aux mirabelles avant de réenfoucher nos montures pour le retour. A partir de maintenant, ce sera que de la montée. Nous empruntons cette fois la route forestière de la Charmille jusqu'à l'abri Paul Bechler puis la route forestière de la Croix Simon jusqu'à la voiture.  

 

Carte IGN   : 3616 OT

 

 

 

Grotte 0260

L' abri Charles Klein (alt 482m).

 

 

                Grotte 0261

                L'intérieur de l'abri.

 

 

Grotte 0263

Et enfin, notre repas.. On a failli attendre !

 

 

Grotte 0269

Panneau en bois sculpté sur un mur de l'abri.

 

 

Grotte 0274

Ma chambre à air percée... Hugo en profite pour vérifier ses pneus !

 

 

Grotte 0276 

A gauche : la tête du Frésillon (alt 720m), au centre : le petit Donon (alt 961m) et le grand Donon (alt 1009m). 

 

 

Grotte 0287

Enfin on arrive à la grotte des Bacelles. 

 

 

 

Grotte 0290

La grotte des Bacelles (alt 465m).

 

 

Grotte 0297L'intérieur de la grotte.

 

 

 

Grotte 0302

Un bel endroit que nous découvrons pour la première fois.

 

 

Grotte 0305

Notre dessert : de la tarte à la mirabelle ! trop bon, comme dirait Hugo.

 

 

 

Grotte 0339

Nous découvrons un visage dans la grotte.

 

 

 

Grotte 0341

Au lieu-dit " la Main de Fer", petite pause à l'abri Paul Bechler (alt 653m).    

 

 

Grotte 0350

L'intérieur de la cabane.

 

 

Grotte 0354

Cette charmante bê-bête à 8 pattes y réside ! 

 

Partager cet article
Repost0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 12:38

Un beau parcours d'un peu moins de 40 kilomètres nous attend aujourd'hui. Une distance pareille, vaut mieux la faire à vélo. C'est ce moyen de transport que nous avons choisi pour aller découvrir la belle grotte des Bacelles. Nous partons d'un petit parking improvisé situé en contre-bas de l'ancien cimetière militaire allemand, près du Donon. Nous prenons le GR5 et nous entamons une longue descente en passant par le Sac de Pierre, la Croix Simon, la Tête du Frésillon, le Bourguignon et l'abri Charles Klein, où nous prendrons notre repas avant de rejoindre la grotte.

Nous avons cherché, en vain, une borne au carrefour "Borne Brignon". A cet endroit, nous abandonons le GR5 pour le sentier "rectangle rouge/blanc/rouge. Mais existe t-elle vraiment, cette borne ? 

 

Carte IGN : 3616 OT

 

 

 

Grotte 0040

Hugo arrivant au Sac de Pierre. (alt 824m.)

 

 

 

Grotte 0045

La pierre dressée au lieu-dit "Sac de Pierre". C'est une borne anépigraphe = dépourvue d'inscription.

Sur la pancarte on peut lire : Elle aurait servi de lieu de rencontre et d'échange (marché) entre le peuple gaulois établi sur les rives de la moyenne Moselle (les médiomatriques) et le peuple établi en Alsace (les Triboques). Légende, tradition ou histoire ?

Jean-Luc m'a dit un jour que c'est une borne-étalon, sur laquelle on enfilait les sacs pour en contrôler leurs dimensions. La borne fait 145 cm de haut pour un diamètre de 36 cm.   

 

 

 

Grotte 0059

Vue sur le Donon. 

 

 

               Grotte 0062

                 Sur le GR5.

 

 

 

Grotte 0069

La croix Simon (alt 706m.)

 

 

                Grotte 0076

                Une des bornes du prieuré de Saint Quirin.

 

 

Grotte 0086

Borne milliaire romaine.

 

 

 

               Grotte 0081   

               Panneau explicatif près de la borne.

 

 

 

     Grotte 0097

      Au lieu-dit "La Borne Brignon", on peut voir cette sculpture taillée dans une souche (alt            654m.)

       Par contre, pas de "borne" en vue...

 

 

Grotte 0090

Au carrefour des chemins, la Tête du Frésillon, vue du même endroit que la photo précédente. 

 

 

Grotte 0162

Un peu d'accrobatie en passant les petites échelles de l'enclos grillagé.

 

 

                   Grotte 0244

 

 

 

 

Grotte 0249

La pierre en grès " Quart du Roy". On peut voir une fleur de lys gravée ainsi que la date de 1766, l'année ou le duché de Lorraine est intégré au royaume de France. 

 

 

 

 

Grotte 0248

Juste derrière la pierre en grès se trouve la croix Chevaudier (alt 482m).

 

 

 

Grotte 0251

Sculpture moderne ou comment recycler d'anciens panneaux du Club Vosgien...

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 16:34

Au sommet du Donon se trouve un temple que je voulais ralier à vélo depuis déjà pas mal de temps. Profitant d'une journée ensoleillée en milieu de semaine, Hugo et moi montions sur la montagne sacrée par le chemin menant à l'antenne hertzienne. Le reste se faisant à la "poussette" car le sentier menant au point culminant à 1009 mètres est très accidenté.

Comme nous avions laissé la voiture au parking du Velléda, col du Donon,  on va effectuer une boucle autour de ce point. En redescendant du Donon, nous enchainons sur la D993 en prenant à droite vers la croix Gardon, l'abri de la croix de Fer, un saut par le Dersou puisque c'est juste à côté. Nous montons le Sentier du Pays d'accueil du Donon, non sans mal. Arrivés à Roule Bacon, on profitera d'un vieille table pour y poser notre sac à dos et y déjeuner. Nous poursuivons vers le Col de la Charaille et de là nous entamerons déjà le chemin du retour car je ne veux pas rentrer trop tard (puisque je travaille de nuit). Dans la descente nous passons par les MF de Windeck et de St Pierre et déjà nous nous trouvons à nouveau à l'abri du Dersou pour marquer notre passage dans le livre d'or mis en place par un certain Jean-Paul G., un habitué des lieux.   

 

 

 

  Carte IGN : 3616 OT

 

 

 

 

 

                 donon 0002

Pierre avec marques de débitages au bord du chemin vers le Donon.   

 

 

 

 

donon 0005

Le puit.  

 

 

 

 

            donon 0019

Sur la plate-forme, quelques gravures que je n'avais pas encore remarqué (serait ce une cigogne ? ).  

Par contre nous n'avons pas trouvé d'éléphant au Donon, et le jour où nous y étions, nous ignorions encore l'existence d'une tête gravée... 

 

 

 

 

donon 0012

Hugo posant au temple, pas peu fier de ce qu'il vient d'endurer, mais la journée n'est pas finie.   

 

 

 

 

             donon 0154

Sur notre boucle nous passons par le lieu dit "Croix Gardon".   

 

 

 

 

donon 0050

 Un peu plus loin, l'abri de la Croix de Fer.   

 

 

 

 

donon 0059

Et juste à côté, l'abri du Dersou (alt 679 m).   

 

 

 

 

              donon 0061

            Mais à qui est donc ce bonnet à pompons ?   

 

 

 

 

donon 0066

Le Sentier du Pays d'Accueil du Donon qui, ce jour là n'était pas très accueillant.   

 

 

 

 

             donon 0067

Panneau indiquant "Tables de Réquival" que nous n'avons jamais trouvé...  Peut-être sommes nous passés trop vite à vélo...  

Après m'être documenté chez moi, je sais qu'elles se trouvent à une centaine de mètres à l'écart du chemin (à l'altitude 836m, Chaume de Réquival). Nous nous y sommes d'ailleurs perdus mais les hautes fougères nous obligèrent à faire demi-tour et ainsi retrouver la bonne route. A refaire cet hiver.  

 

 

 

 

               donon 0069

C'est la partie la plus carrossable de cette section du Sentier du Pays d'Accueil. En dehors de ça, c'était fougères et ornières remplies d'eau !  

 

 

 

 

             donon 0076

            Près de Roule Bacon, le départ de la voie Romaine.  

 

 

 

donon 0079

L'abri de Roule Bacon (alt 736 m).  

 

 

 

 

donon 0082

Comme il fait beau, on s'installe à cette table juste à côté de l'abri.   

 

 

 

 

donon 0086

Entre la Croix de Fer et le Col de la Charaille le sentier ressemblait à ça ! Par moment, nous étions enfonçés dans la boue jusqu'aux axes, vous n'en verrez pas les photos car sur le coup je n'avais pas envie de rigoler...  

 

 

 

 

donon 0092

La pierre du Sabbat (alt 758m). Il y en aurait d'autres d'après mes docs.  

 

 

 

donon 0096

Au Col de la Charaille, l'abri du même nom (alt 703m).  

 

 

 

donon 0100

Intérieur de l'abri.   

 

 

                  

 

 

 

donon 0114

Maison forestière du Windeck (alt 507m).   

 

 

 

donon 0120

Ancien panneau sur la route entre la M.F. du Windeck et celle de St Pierre.   

 

 

 

 

donon 0131

Galinacés de la M.F. St Pierre.   

 

 

 

 

donon 0135

Vue sur le temple depuis le Dersou.   

 

 

 

 

donon 0142

Abri du Dersou.   

 

 

 

 

donon 0143

Quelques pâtes de fruits avant de regagner le Col du Donon.  

 

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 04:45

Une belle rando au fort dénivelé (990m) et 19,8 km de Mittlach jusqu'au Hohneck et retour. Les enfants étaient vraiment très courageux, sans jamais se plaindre ni dans les montées, ni dans les pierriers qui mettaient à rude épreuve leurs petites chevilles. Très disciplinés (c'est pas toujours le cas), ils ont avalé les kilomètres sans broncher. Du Hohneck, on voit les sommets arrondis à perte de vue, tant le ciel est dégagé. Mais nous avions un anniversaire à fêter : Michèle a fait un moelleux au chocolat et aux noix, on n'a pas pas mis les bougies car de toute façon il n'y aurait pas eu assez de place sur le gâteau (mais non, tu n'es pas vieille...). Nous redescendons par le Wormspel et repassons par les 2 lacs. Après le Fischboedle, nous optons pour le sentier de la Wormsa, qui redescend dans la vallée en longeant le Wormsabachrunz, du moins, au début. Ce sentier est plus technique et plus éprouvant que celui qui descend en parallèle, mais plus joli, je trouve. Pour finir, nous rendons visite à l'ours de Mittlach, une sculpture en bois à la mémoire du dernier plantigrade abattu par un paysan de Metzeral, en 1760.    

 

Itinéraire : Mittlach (Erbersch) - Koepfle - Lac du Fischboedle - Lac du Schiessrothried - F.A .Schiessroth - le Hohneck - Wormspel - Lac du Schiessrothried - Lac du Fischboedle - GR5 côté Mittlach - Mittlach.

 

Carte IGN : 3618 OT

 

 

 

 

 

 

Hohneck 0351 (FILEminimizer) 

Petite pause au sommet du Hohneck.

Nous avons remplacé le champagne par du Gigondas... 

 

 

 

 

  Hohneck 0349 (FILEminimizer) 

   Il n'a pas l'air comme ça, mais il était très bon !

 

 

 

 

                                Hohneck 0364 (FILEminimizer) 

                                  Bistorte. 

 

                                                

 

 

Hohneck 0370 (FILEminimizer) 

Dans la descente du Wormspel. 

 

                                           

 

 

Hohneck 0396 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

                                   Hohneck 0398 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Hohneck 0405 (FILEminimizer) 

 Sur une rive du Schiessrothried.

 

 

 

 

                         Hohneck 0415 (FILEminimizer) 

Rien de tel que l'eau fraiche du lac pour réactiver la circulation sanguine... Pascal est le seul courageux à oser se tremper les genoux.... 

 

 

 

 

                              Hohneck 0423 (FILEminimizer) 

                                   Le Fischboedle en fin d'après-midi. 

 

 

 

 

           Hohneck 0466 (FILEminimizer)

            Un coq de bruyère au Fischboedle. 

 

 

 

 

Hohneck 0472 (FILEminimizer) 

Le Wormsabachrunz. 

 

                                                       . 

 

 

Hohneck 0480 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Hohneck 0489 (FILEminimizer)

De jolies passerelles en bois enjambent le ruisseau.

 

 

 

 

 

Hohneck 0510 (FILEminimizer) 

Les pierriers sont toujours des passages délicats qui demandent de la vigilance. 

 

 

 

 

Hohneck 0527 (FILEminimizer)    

 

 

                                               

 

 

 

Hohneck 0538 (FILEminimizer) 

La sculpture de l'ours, entre Steinabruck et Mittlach.

 

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 08:48

Le fond de l'air était frais ce matin à Mittlach, point de départ de notre rando dominicale. ça faisait un moment qu'on en parlait de cette sortie et on avait un peu de mal à trouver une date. Mais aujourd'hui ça y est ! et en plus le beau temps est au RDV. Comme nous étions accompagnés d'enfants, nous n'étions pas sûr de l'itinéraire et initialement j'avais prévu de visiter les 2 lacs et redescendre. Comme aucune plainte n'était enregistré au Schiessrothried, nous montons jusqu'à la ferme auberge du Schiessroth, de là, le restaurant du Hohneck était en vue et les paysages très dégagés. C'est vrai que j'avais parlé de tarte aux myrtilles et c'est peut être un peu ça qui les a motivé à pousser jusqu'au sommet.

 

Itinéraire : Mittlach (Erbersch) - Koepfle - Lac du Fischboedle - Lac du Schiessrothried - F.A .Schiessroth - le Hohneck - Wormspel - Lac du Schiessrothried - Lac du Fischboedle - GR5 côté Mittlach - Mittlach.   

 

Carte IGN : 3618 OT

 

 

 

 

 

Hohneck 0167 (FILEminimizer) 

Le sentier "triangle bleu", sortie Erbersch (Mittlach) donne le ton : ça grimpe sec dès le départ.

 

 

 

 

 

Hohneck 0182 (FILEminimizer) 

Vue sur le village de Mittlach (alt 529m).

 

 

 

 

Hohneck 0187 (FILEminimizer) 

 Les bambins ouvrent la route.

 

 

 

 

 

                                Hohneck 0205 (FILEminimizer) 

                                 Arrivée au lac du Fischboedle (alt 794m). 

 

 

 

 

Hohneck 0208 (FILEminimizer) 

Effet miroir au Fischboedle.

 

 

 

 

Hohneck 0219 (FILEminimizer) 

Pas mal de monde sur le rocher, c'est vrai qu'on est aux environs de midi et on est dimanche... 

 

                                                 

 

 

 

Hohneck 0232 (FILEminimizer) 

Déjeuner à la gloriette. 

 

 

 

 

Hohneck 0264 (FILEminimizer) 

Le lac du Schiessrothried (alt 930m). 

 

 

 

 

 

Hohneck 0274 (FILEminimizer) 

F.A. du Schiessroth (alt 1142m).

 

 

 

 

 

Hohneck 0278 (FILEminimizer) 

Ancienne BMW. 

 

 

 

 

 

Hohneck 0283 (FILEminimizer) 

Une autre attelée d'un side-car. 

 

 

 

 

Hohneck 0288 (FILEminimizer) 

Belle Zündapp de 1936. A côté d'elle, une Jawa. 

 

                                            

 

 

 

Hohneck 0293 (FILEminimizer) 

Le sommet du Hohneck n'est plus très loin.

 

 

 

 

 

Hohneck 0329 (FILEminimizer) 

Sur le sentier vers le Hohneck (au second plan, le petit Hohneck). 

 

 

 

 

                              Hohneck 0334 (FILEminimizer) 

                               Grande gentiane. 

 

 

 

 

 

Hohneck 0332 (FILEminimizer) 

Vue sur le Wormspel et une partie du sentier des névés.

 

 

 

   Hohneck 0345 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Hohneck 0341 (FILEminimizer) 

Le restaurant du Hohneck (alt 1363m). Le Hohneck est le 2ème sommet Vosgien. 

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:46

Après avoir fait  le tour du Lac d'Alfeld (alt 619m) nous entamons l'ascension vers la Ronde Tête. Le sentier au dénivelé très important nous conduit d'abord à la belle fuste de Schahling Hütte. Nous passons au préalable devant une petite cascade au débit peu important en ce mois de juillet. Une dizaine de minutes de marche après l'abri, de maigres vestiges d'une ferme sont encore visibles mais surtout, il y a cloué sur un arbre une photo ancienne la représentant, il y a presque 1 siècle de ça. Nous passons près du sommet de la Ronde Tête qui culmine à 1117 mètres et la fatigue commencera à se faire sentir. Pourtant il nous faudra encore toute notre attention et ne pas baisser la garde dans les passages difficiles de Belvedère Birkel. Le dernier kilomètre n'est plus qu'une formalité après les 8 heures de marche (pauses comprises) jusqu'à la voiture laissée à la Jumenterie. 

 

Itinéraire : La Jumenterie - Baraque de Morteville - la large Pierre - Tête du Moinechamp - le Neuberg - Refuge Isenbach - Ferme auberge Baerenbach - lac d'Alfeld - Ronde Tête - Belvedère Birkel - Rocher du Gouffre - La Jumenterie.

 

 

Carte IGN : 3520 ET ou 3620 ET 

 

 

 

Ballon-Alsace 0625 (FILEminimizer)

Le Lac d'Alfeld,  profond de 22 mètres. 

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0634 (FILEminimizer)

Dans le creuset, Sewen et son lac. 

 

 

 

                            Ballon-Alsace 0644 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0649 (FILEminimizer)

Lorsque la cascade bat son plein, un torrent s'abat sur toute la surface du rocher (mais pas aujourd'hui)...

 

 

 

Ballon-Alsace 0671 (FILEminimizer)

Un peu plus haut, nous marquons une pause en lisant les livres d'or de la jolie fuste de Schahling Hütte.

 

 

 

Ballon-Alsace 0666 (FILEminimizer) L'intérieur de l'abri.

 

 

 

       Ballon-Alsace 0676 (FILEminimizer)

       Un petit croquis de Sonia.

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0663 (FILEminimizer) 

Vue imprenable depuis l'abri, sur la vallée de la Doller . 

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0692 (FILEminimizer)

Schahling Hütte. Sans doute un des plus beaux abris des hautes Vosges. 

 

 

 

Ballon-Alsace 0699 (FILEminimizer)

Un peu plus loin, une photographie d'une ferme aujourd'hui disparue.

 

 

 

         Ballon-Alsace 0702 (FILEminimizer)                     

Sur une distance très courte, nous franchissons plus de 500 mètres de dénivelé positif.

 

 

                        Ballon-Alsace 0704 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0717 (FILEminimizer) 

C'est maintenant que cela se corse... (comme dirait Napoléon).

 

 

 

                       Ballon-Alsace 0706 (FILEminimizer)

                         Une dernière vue sur l'auge de la Doller et ses 2 lacs. 

 

 

 

Ballon-Alsace 0750 (FILEminimizer)

On nous avait prévenu ! 

 

 

 

 

                    Ballon-Alsace 0736 (FILEminimizer) 

                     Un secteur plus sauvage ici. 

 

 

 

                                  Ballon-Alsace 0757 (FILEminimizer)

                                   Le sentier escarpé n'épargne pas nos chevilles fatiguées. 

 

 

 

                        Ballon-Alsace 0776 (FILEminimizer)

                           ... qui se transforme en une petite via ferrata 

 

 

 

Ballon-Alsace 0779 (FILEminimizer)

Paysage de fin d'après midi, après le passage du Rocher du Gouffre.

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0782 (FILEminimizer)

Dernier petit abri de la journée avant de regagner le véhicule.   

 


Partager cet article
Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 16:27

Cette fois-ci, c'est vers le Ballon d'Alsace que nous nous tournons aujourd'hui. C'est le sommet le plus méridional de la chaîne des Vosges, aux confins des départements des Vosges, du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort. Nous nous lançons plus précisément sur les sentiers escarpés du flanc Nord du Ballon d'Alsace. Les amoureux de sensations fortes seront comblés par ce parcours qui longe des a-pics granitiques, donnant le vertige.

La 1ère partie de cette rando est la plus jolie, peut-être parce que le soleil nous accompagnait encore mais aussi par le passage de belles passerelles en bois enjambant les précipices. Quelques abris sur le parcours permettent aux randonneurs de se mettre au sec par mauvais temps. Comme nous n'avons pas emporté de casse-croûte, nous goûterons à la tourte et aux roïgabradeldi de la ferme auberge de Baerenbach ainsi qu'à la tarte aux myrtilles et au Siesskass.

Itinéraire : La Jumenterie - Baraque de Morteville - la large Pierre - Tête du Moinechamp - le Neuberg - Refuge Isenbach - Ferme auberge Baerenbach - lac d'Alfeld - Ronde Tête - Belvedère Birkel - Rocher du Gouffre - La Jumenterie.  

 

 

Carte IGN : 3520 ET ou 3620 ET

 

 

Ballon-Alsace 0441 (FILEminimizer)

La jumenterie.

 

 

 

           Ballon-Alsace 0445 (FILEminimizer)    

 

 

 

Ballon-Alsace 0447 (FILEminimizer)

 

 

 

 

                      Ballon-Alsace 0458 (FILEminimizer)

                      Ces passerelles en bois font tout le charme de cet endroit. 

 

 

 

Ballon-Alsace 0459 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0466 (FILEminimizer)

Chalet de Morteville.

 

 

 

Ballon-Alsace 0467 (FILEminimizer)

Intérieur du chalet au confort inhabituel.

 

 

 

Ballon-Alsace 0473 (FILEminimizer)

La large Pierre.

 

                                

 

Ballon-Alsace 0489 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0493 (FILEminimizer)

 Abri de la Petite Chaume.

 

 

 

Ballon-Alsace 0497 (FILEminimizer)

Intérieur de l'abri.

 

 

 

Ballon-Alsace 0505 (FILEminimizer)

 

 

 

                                      

 

Ballon-Alsace 0524 (FILEminimizer)

Refuge d'Isenbach (alt 828 m). 

 

 

 

   Ballon-Alsace 0523 (FILEminimizer)

  La fontaine ornée de sa tête de bois représentant je ne sais quel animal... 

 

 

 

      Ballon-Alsace 0526 (FILEminimizer)

              Borne armoriée. 

 

 

 

 

            Ballon-Alsace 0530 (FILEminimizer)                Ballon-Alsace 0531 (FILEminimizer)

                              Têtes sculptées. 

 

 

 

Ballon-Alsace 0533 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Ballon-Alsace 0548 (FILEminimizer)

A la Ferme Auberge de Baerenbach. 

 

 

 

Ballon-Alsace 0551 (FILEminimizer)

Tarte aux myrtilles et Siesskass au kirch.

 

 

 

Ballon-Alsace 0604 (FILEminimizer)

Le lac d'Alfeld (alt 619m).

 

 

 

                      Ballon-Alsace 0618 (FILEminimizer)

En faisant le tour du lac, je rencontre un curieux repiquage, au cas où quelqu'un aurait besoin de recharger son portable... 

 

 

 

Ballon-Alsace 0620 (FILEminimizer)

Baignades au lac d'Alfeld.

 


Partager cet article
Repost0